Les prix de l’immobilier varient fortement selon les cantons

chargement

étude A budget égal, de grandes disparités pour se loger apparaissent en Suisse, selon les régions ou les biens recherchés.

 19.04.2021, 12:28
Avec 500'000 francs, on peut par exemple acheter un 4,5 pièces dans le canton du Jura mais seulement un 1,5 pièce dans ceux de Genève (photo) et de Zoug.

Avec un budget d’un demi-million de francs, on peut envisager acquérir un grand appartement dans certains cantons excentrés. Mais il faudra se contenter d’un logement bien plus petit dans les grandes agglomérations, selon une étude du portail immobilier Homegate.ch.

Un acheteur disposant de 500’000 francs pourra faire l’acquisition d’un 4,5 pièces dans les cantons d’Uri, de St-Gall et du Jura. Mais avec le même budget, il ne pourra acheter qu’un 3 pièces dans le canton de Zurich, voire qu’un 1,5 pièce dans ceux de Genève et de Zoug, précisent les auteurs de l’étude.

 

En doublant la mise, un acheteur pourra envisager un appartement de 3,5 pièces dans le canton de Genève et un 4 pièces dans celui de Zoug. Dans les autres cantons, des logements bien plus spacieux peuvent être envisagés, mais le nombre d’appartements en vente est limité dans cette gamme de prix.

 

Il faudra tout de même débourser 1,5 million de francs pour devenir propriétaire d’un appartement de 5 pièces dans les cantons de Genève et Zoug. Dans les autres cantons, on peut voir encore plus grand, quitte à opter pour une maison.

 

Des nuances sont cependant à apporter au niveau régional. Dans le canton de Zurich, un 3,5 pièces se négocie ainsi autour de 500’000 francs dans les communes rurales d’Elgg, Gossau et Mönchaltdorf. Mais en ville de Zurich, ainsi que dans les communes du bord du lac de Zurich que sont Horgen et Männedorf, on ne pourra compter que sur un 1,5 pièce avec ce budget.

Immoscout.ch a constaté que les prix des logements se sont envolés ces dix dernières années, autant pour les appartements que les maisons. Et cette tendance s’est encore accélérée avec la pandémie de Coronavirus et le télétravail. Dans le canton huppé de Zoug, le tarif d’un 4,5 pièces s’est ainsi envolé de 45% entre 2010 et 2020 pour plafonner actuellement autour de 1,3 million de francs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

INVESTISSEMENTImmobilier: les prix des maisons individuelles ont augmenté de 5,5% en 2020Immobilier: les prix des maisons individuelles ont augmenté de 5,5% en 2020

L’immobilier est toujours plus cher

La valeur des maisons va continuer à augmenter selon la tendance. Pandémie et télétravail oblige, les acquéreurs sont...

  03.03.2021 06:47
Premium

EconomieImmobilier: demande très forte pour les logements en ville, malgré la pandémieImmobilier: demande très forte pour les logements en ville, malgré la pandémie

Top