19.02.2018, 10:34

Les jeunes peuvent à nouveau prêter main-forte aux élus fédéraux

chargement
Les 14-25 ans vivant en Suisse peuvent proposer des idées de réforme aux élus fédéraux.

Jeunesse Les 14-25 ans vivant en Suisse peuvent proposer des idées de réforme aux élus fédéraux. Les treize benjamins du Parlement donneront ensuite une chance aux meilleures propositions.

Pour la deuxième année consécutive, les jeunes vivant en Suisse peuvent proposer des idées de réforme aux élus fédéraux en espérant les voir débattues sous la Coupole. Les treize benjamins du Parlement donneront une chance aux meilleures propositions.

Le projet de la Fédération suisse des parlements des jeunes (FSPJ), intitulé "Change la Suisse", avait recueilli plus de 700 idées des 14-25 ans l'an dernier, dont onze reprises par des élus fédéraux. Parmi elles, le postulat déposé par le conseiller aux Etats Damian Müller (PLR/LU) sur les opportunités du "civic tech", que le Conseil fédéral a déjà recommandé d'accepter.

Les jeunes peuvent soumettre leurs propositions entre le 19 février et le 25 mars par carte postale ou sur la plate-forme engage.ch, précise lundi la FSPJ dans un communiqué. Outre Damian Müller, les conseillers nationaux Lukas Reimann (UDC/SG), Cédric Wermuth (PS/AG), Lisa Mazzone (Verts/GE) et Marco Romano (PDC/TI) comptent parmi les plus jeunes du Parlement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...


PolitiquePolitique: plus d'un jeune sur trois se dit de droitePolitique: plus d'un jeune sur trois se dit de droite

Les jeunes virent à droite

Alors qu'habituellement c'est la gauche qui a la cote chez les jeunes, la tendance s'est inversée entre 2006 et 2011....

  04.11.2016 10:36

EnquêteEnquête: la jeunesse suisse considère l'islam comme une menace et a une vision traditionaliste de la familleEnquête: la jeunesse suisse considère l'islam comme une menace et a une vision traditionaliste de la famille

Top