07.08.2015, 12:12

Les femmes mariées continuent à privilégier le nom de l'époux

Premium
chargement
Peu de femmes ont jusqu'à présent osé le changement. 
KEYSTONE

ETAT CIVIL Peu d'épouses ont jusqu'à présent osé ce changement, le manque de succès du nouveau droit interpelle.

Les mariées qui décident de garder leur patronyme sont une petite minorité en Suisse. Elles bénéficient pourtant de cette possibilité depuis janvier 2013, mais ne semblent pas pressées de profiter de ce nouveau droit. Car la pression sociale reste forte, et l'ancien modèle est encore celui qui est implicitement choisi.

Peu de femmes ont jusqu'à présent osé ce...

Top