26.09.2019, 00:01

Les chantiers de Lauber

Premium
chargement
1/3  
Par Philippe Boeglin, berne

ANALYSE L’Assemblée fédérale l’a réélu, hier, à la tête du Ministère public de la Confédération. Si le procureur peut rempiler, il a été reconduit d’un cheveu. La politique autour du MPC doit être revue.

Sept voix. C’est l’écart infime qui a permis à Michael Lauber d’être réélu, par le Parlement, comme procureur général de la Confédération pour 2020-2023. Le patron du Ministère public de la Confédération (MPC) a senti le vent du boulet. Ses deux (probablement trois) entrevues informelles avec le président de la Fifa, Gianni Infantino, dépourvues de procès-verbal, sont restées en...

À lire aussi...

live
DirectCoronavirus: nouveau rassemblement de gens contre les mesures liées au Covid-19Coronavirus: nouveau rassemblement de gens contre les mesures liées au Covid-19

Remue-ménageAffaire Lauber: un membre de l’autorité de surveillance du Ministère public démissionneAffaire Lauber: un membre de l’autorité de surveillance du Ministère public démissionne

FraudeZurich: lanceur d’alerte licencié après avoir révélé des abus à l’hôpital universitaireZurich: lanceur d’alerte licencié après avoir révélé des abus à l’hôpital universitaire

Pertes financièresCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affairesCoronavirus: les hôteliers romands souffrent de l’absence de la clientèle d’affaires

FormationCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garantiesCoronavirus: Guy Parmelin assure que les places d’apprentissage seront garanties

Top