Les chantiers de Lauber

chargement

ANALYSE L’Assemblée fédérale l’a réélu, hier, à la tête du Ministère public de la Confédération. Si le procureur peut rempiler, il a été reconduit d’un cheveu. La politique autour du MPC doit être revue.

Par Philippe Boeglin, berne
 26.09.2019, 00:01
Lecture: 7min
Premium
1/3  

Sept voix. C’est l’écart infime qui a permis à Michael Lauber d’être réélu, par le Parlement, comme procureur général de la Confédération pour 2020-2023. Le patron du Ministère public de la Confédération (MPC) a senti le vent du boulet. Ses deux (probablement trois) entrevues informelles avec le président de la Fifa, Gianni Infantino, dépourvues de procès-verbal, sont restées en...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse place le Canada sur la liste des pays à risque à cause du variant brésilienCoronavirus: la Suisse place le Canada sur la liste des pays à risque à cause du variant brésilien

ConsoCosta Coffee compte ouvrir une dizaine de cafés dans des villes suissesCosta Coffee compte ouvrir une dizaine de cafés dans des villes suisses

JusticeAttentat de Vienne: l’un des deux jeunes Suisses arrêtés a été remis en libertéAttentat de Vienne: l’un des deux jeunes Suisses arrêtés a été remis en liberté

MédiasAccusations de harcèlement: Darius Rochebin blanchi à l’issue d’enquêtes à la RTSAccusations de harcèlement: Darius Rochebin blanchi à l’issue d’enquêtes à la RTS

EnergieBaisse de la consommation d’électricité en 2020, notamment en raison du semi-confinementBaisse de la consommation d’électricité en 2020, notamment en raison du semi-confinement

Top