28.10.2016, 12:18

Les CFF proposent d'échanger des bitcoins aux automates, mais pas pour acheter des billets

chargement
Selon les CFF, plus de 10'000 points de vente acceptent le bitcoin dans le monde entier.

monnaie Les CFF lance une nouvelle offre: la possibilité d'acheter des bitcoins. Histoire de voir s'il existe un marché en Suisse pour la vente de cette monnaie dématérialisée. Par contre, il sera impossible d'acheter des billets de transport avec.

A partir du 11 novembre, les CFF proposeront la possibilité d'acheter des bitcoins dans plus de 1000 automates à billets. Cette offre est à l'essai pour une période de deux ans.

Il s'agit ainsi de déterminer s'il existe un marché en Suisse pour la vente de la monnaie dématérialisée bitcoin, écrit l'ex-régie fédérale dans un communiqué diffusé vendredi, revenant sur une information de la HandelsZeitung. Pour mettre en place cette offre, les CFF collaborent avec l'intermédiaire financier SweePay, basé à Zoug.

Aux distributeurs de billets, des sommes comprises entre 20 et 500 francs pourront être échangées. Pour pouvoir procéder à la transaction, les clients auront besoin de s'identifier avec leur numéro de téléphone mobile et un code de sécurité. Ils devront en outre être en possession d'un portefeuille ("wallet") bitcoin.

L'identification par le biais du numéro de téléphone, la traçabilité et une limite de retrait en bitcoin de 5000 francs par jour doivent permettre d'éviter tout blanchiment d'argent aux automates, a déclaré à l'ats le porte-parole des CFF Christian Ginsig. Aucune autorisation spéciale n'a été nécessaire pour pouvoir proposer cette offre.

Activité de niche

A chaque opération, des frais de transaction de 6% du montant échangé seront perçus, a ajouté M. Ginsig. Ce dernier ne précise pas quelle part de ce pourcentage reviendra aux CFF. Il souligne toutefois qu'il ne s'agit que d'une activité de niche pour l'entreprise ferroviaire.

Les automates seront accessibles 24 heures sur 24 et les taux de change constamment mis à jour. Ceux-ci ne servent pas uniquement à retirer des billets, mais offrent aussi des services de paiement supplémentaires. Il n'existe pour l'heure en Suisse que quelques sources d'approvisionnement en bitcoin.

Lors de l'opération d'échange, les clients interagiront directement avec SweePay. Selon les CFF, plus de 10'000 points de vente acceptent le bitcoin dans le monde entier. En revanche, il n'est pas possible pour l'heure d'acheter des billets CFF avec cette monnaie dématérialisée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

All inclusiveTransport: les CFF lancent "Green Class", un abo qui mêle train, voiture électrique, vélo et MobilityTransport: les CFF lancent "Green Class", un abo qui mêle train, voiture électrique, vélo et Mobility

TransportsAlors que le prix au kilomètre en voiture baisse, se déplacer en train est toujours plus cherAlors que le prix au kilomètre en voiture baisse, se déplacer en train est toujours plus cher

FINANCENeuchâtel, base suisse du bitcoinNeuchâtel, base suisse du bitcoin

Monnaie virtuelleMonnaie virtuelle: la Bourse suisse devrait se mettre aux bitcoinsMonnaie virtuelle: la Bourse suisse devrait se mettre aux bitcoins

La Bourse suisse se met aux bitcoins

Une banque privée a demandé une autorisation pour un certificat basé sur le bitcoin à la Bourse suisse. Le premier jour...

  04.07.2016 17:31

Top