28.02.2020, 00:01
Lecture: 8min

Le web à la conquête des funérailles

Premium
chargement
Fabrice Carrel (à gauche) et Christopher Englund veulent de la transparence dans le milieu des pompes funèbres.
Par Stéphane Sanchez

INTERNET La start-up Everlife.ch veut favoriser le libre choix des Romands en matière de pompes funèbres.

Fabrice Carrel, 28 ans, a perdu sa mère en 2018 et son père en 2012: «C’était difficile. Il y a eu le deuil, bien sûr, et tout ce qui l’accompagnait, dans la pratique. Je voulais choisir le meilleur service funèbre, celui qui s’accorderait avec les convictions de mes parents. Mais je ne connaissais pas bien les pompes funèbres et je n’avais ni le temps, ni la tête à comparer. Au final, ce...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 22 septembre

ManquéEuro Millions: aucun joueur ne devine la bonne combinaisonEuro Millions: aucun joueur ne devine la bonne combinaison

MobilisésClimat: les militants de la Place fédérale ont ignoré le 2e ultimatum de la ville de BerneClimat: les militants de la Place fédérale ont ignoré le 2e ultimatum de la ville de Berne

Le face-à-faceCongé paternité: une nécessité?Congé paternité: une nécessité?

DrameGrisons: un chasseur a fait une chute mortelle de 80 mètresGrisons: un chasseur a fait une chute mortelle de 80 mètres

Un chasseur se tue dans les Grisons

En cherchant à rejoindre sa cabane de chasse au-dessus de Coire, un homme de 68 ans a perdu la vie dimanche après avoir...

  22.09.2020 16:23

Top