27.01.2016, 11:28

Le Tribunal fédéral acquitte un chauffeur de car qui avait abandonné un fêtard sur l'autoroute à Concise

chargement
Les faits remontent à 2012.

Justice Un chauffeur de car a été acquitté par le Tribunal fédéral (TF) au terme d'un procès attenté par un passager. En 2012, ce dernier, aviné et sous l'emprise du cannabis, avait exigé que le chauffeur le laisse descendre sur l'autoroute. Il avait ensuite été blessé par une auto. Le fêtard avait alors porté plainte pour lésions corporelles graves et de violation des règles de la circulation routière.

Un chauffeur de car est définitivement acquitté par le Tribunal fédéral (TF) au terme d'un procès qui l'a opposé à un jeune passager surexcité. Menaçant de tout casser, ce jeune avait exigé que le chauffeur arrête son bus sur l'autoroute. Il avait ensuite été blessé par une voiture.

Les faits s'étaient déroulés par une nuit glaciale de février 2012. Le conducteur de l'autocar ramenait à Neuchâtel des jeunes qui étaient allés faire la fête à Lausanne.

L'un des passagers, qui avait consommé de l'alcool et du cannabis pendant la soirée, s'était disputé avec son amie durant le trajet. Il avait ensuite crié dans le bus et s'en était pris au matériel. Peu avant la jonction de Grandson, il avait ordonné au chauffeur de le laisser sortir. Après deux refus, il avait menacé de tout casser. Le chauffeur s'était alors arrêté sur une bande d'arrêt d'urgence élargie, peu avant le tunnel de Concise et avait ouvert la porte arrière de son véhicule.

Multiples fractures

Le fêtard était sorti, avait erré un moment sur l'autoroute avant de se coucher en Travers de la chaussée et d'être heurté par une voiture qui roulait à 70 km/h. Grièvement blessé, il avait subi de multiples fractures.

En septembre 2014, le Tribunal d'Yverdon (VD) avait acquitté la conductrice de la voiture de l'accusation de lésions corporelles graves et de violation des règles de la circulation routière, mais avait reconnu le chauffeur de bus coupable de ces deux infractions.

Acquitté en deuxième instance, le conducteur échappe définitivement à toute condamnation. Saisi d'un recours du jeune homme, le TF considère lui aussi que le chauffeur du car n'a commis aucune infraction. Il confirme de surcroît l'acquittement de la conductrice de la voiture.

Tout de noir vêtu

Le TF rappelle le caractère totalement exceptionnel du comportement adopté par le fêtard. Comme le Tribunal cantonal vaudois l'avait relevé, un tel comportement relègue à l'arrière-plan la faute du conducteur de bus et brise tout lien de causalité entre son comportement et les lésions corporelle subies par la victime.

En ce qui concerne la conductrice, il n'est pas contesté qu'elle était concentrée sur sa conduite et que sa vitesse était adaptée aux conditions. On ne peut lui reprocher d'avoir vu plus tôt la victime, dès lors que le jeune homme était tout de noir vêtu et que les conditions de visibilité étaient mauvaises. (arrêt 6B_291/2015 du 18 janvier 2016)

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

COOPÉRATIONExperts suisses à la police  de BamakoExperts suisses à la police  de Bamako

Plusieurs pays interpellent la Suisse

Selon le Département fédéral de la défense, plusieurs pays ont réagi au scandale de l’entreprise Crypto.

    24.02.2020 00:01
Premium

live
EpidémieCoronavirus: le Tessin craint une contamination, des patients placés en quarantaineCoronavirus: le Tessin craint une contamination, des patients placés en quarantaine

DouceurMétéo: le mercure a frôlé les 20 degrés en Suisse romandeMétéo: le mercure a frôlé les 20 degrés en Suisse romande

AccidentFribourg: une lugeuse grièvement blessée au Lac NoirFribourg: une lugeuse grièvement blessée au Lac Noir

Top