Le tireur de Zurich avait déjà tué

chargement

AGRESSIONS L’homme qui a tiré dans une mosquée n’avait pas de motifs terroristes. Son acte demeure mystérieux. Par ailleurs, il avait poignardé à mort une connaissance ce week-end.

  21.12.2016, 01:50
Lecture: 4min
Premium
Les trois hommes blessés par balles au Centre islamique sont hors de danger, pendant que leur agresseur s’est donné la mort.

Rien à voir avec un acte terroriste: la police criminelle et le parquet de Zurich l’ont répété plusieurs fois, hier, en présentant le déroulement des faits ayant conduit à la fusillade dans une mosquée du centre de Zurich, lundi soir.

En revanche, l’agression en cachait une autre. L’auteur des coups de feu, qui s’est donné la mort, avait tué un...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: manifestations à Buenos Aires contre les restrictionsCoronavirus: manifestations à Buenos Aires contre les restrictions

BilanPrès de 600 cas de discrimination raciale en Suisse en 2020Près de 600 cas de discrimination raciale en Suisse en 2020

MédiasRevue de presse: accord-cadre, piétons vulnérables et discriminations… les titres de ce dimancheRevue de presse: accord-cadre, piétons vulnérables et discriminations… les titres de ce dimanche

Relations internationalesAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare ParmelinAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare Parmelin

PandémieCoronavirus: près de la moitié des Suisses en faveur de privilèges pour les vaccinésCoronavirus: près de la moitié des Suisses en faveur de privilèges pour les vaccinés

Top