16.03.2016, 18:18

Le temps passé dans les bouchons augmentent en Suisse

chargement
Les bouchons deviennent de plus en plus conséquents en Suisse.

Circulation Rien de plus barbant que de se retrouver au milieu d'un bouchon. Et la Suisse n'est de loin pas la meilleure dans ce domaine. Selon Inrix, fournisseur de donnés de circulation routière, elle se classerait 5e ex-æquo avec la Grande-Bretagne.

Les embouteillages sur les autoroutes suisses sont toujours plus chronophages par rapport à la situation dans d'autres pays européens. A l'intérieur des villes, la circulation en Suisse est en revanche plus fluide.

La Suisse a gagné un rang l'an dernier dans le classement du temps perdu par les automobilistes dans les bouchons autoroutiers. Selon les chiffres transmis par Inrix, le fournisseur de données de circulation routière, la Suisse se classe 5e, ex-aequo avec la Grande-Bretagne, sur 13 pays analysés. Les automobilistes y ont passé 30 heures dans les bouchons.

C'est la Belgique qui mène ce classement, avec 44 heures. Suivent les Pays-Bas (39), l'Allemagne (38) et le Luxembourg (33). Contrairement à la plupart des autres pays, le temps passé par les automobilistes dans les bouchons en Suisse a augmenté par rapport aux années précédentes.

Inrix s'est également penché sur les embouteillages à l'intérieur des villes. Sur les 93 cités européennes prises en compte, quatre sont suisses: Bâle, Genève, Lugano et Zurich.

Aucune des quatre ne figure parmi les quinze métropoles les plus embouteillées. Sans surprise, c'est Londres qui mène le bal, avec 101 heures dans les bouchons par automobiliste en 2015. La capitale britannique précède de loin Stuttgart, avec 73 heures.
 
 

ATS

À lire aussi...

MONTAGNESÇa bouchonne sur les routesÇa bouchonne sur les routes

Top