Le sauveteur suisse Bruno Durrer est décédé lundi en Indonésie

chargement

carnet noir Le Bernois Bruno Durrer est mort lundi à Jakarta suite à un malaise après avoir fait du snorkeling. L’homme était connu en Suisse comme spécialiste en sauvetage alpin chez Air Glaciers.

  07.12.2016, 10:26
Le médecin Bruno Durrer était âgé de 62 ans.

Lundi, le médecin bernois Bruno Durrer, 62 ans, a trouvé la mort en Indonésie, plus précisément au Bunaken National Marine Park au large de l'île de Sulawesi, où il pratiquait la randonnée aquatique (snorkeling), relate Le Blick.

Victime d'un malaise peu de temps après son retour de randonnée, il n'a pu être réanimé, rapportent les médias locaux.

Bruno Durrer était médecin à Lauterbrunnen depuis 30 ans. Il travaillait aussi comme médecin urgentiste pour  Air Glaciers. Il était renommé dans le sauvetage alpin et avait également une formation de guide de montagne . Le village ou il pratiquait est sous le choc.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: manifestations à Buenos Aires contre les restrictionsCoronavirus: manifestations à Buenos Aires contre les restrictions

BilanPrès de 600 cas de discrimination raciale en Suisse en 2020Près de 600 cas de discrimination raciale en Suisse en 2020

MédiasRevue de presse: accord-cadre, piétons vulnérables et discriminations… les titres de ce dimancheRevue de presse: accord-cadre, piétons vulnérables et discriminations… les titres de ce dimanche

Relations internationalesAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare ParmelinAccord-cadre: «Je ne vais pas jouer les Boris Johnson», déclare Parmelin

PandémieCoronavirus: près de la moitié des Suisses en faveur de privilèges pour les vaccinésCoronavirus: près de la moitié des Suisses en faveur de privilèges pour les vaccinés

Top