29.03.2016, 01:04

Le projet d’intégration des réfugiés dans l’agriculture a du mal à s’enraciner

Premium
chargement
L’Union suisse des paysans voudrait bien développer cette initiative et cherche des exploitations dans ce but.
Par sandrine hochstrasser

EXPÉRIENCE Le canton de Neuchâtel craint que les migrants ne soient utilisés comme une main-d’œuvre à prix cassés. Le projet national se poursuit, quant à lui, doucement, notamment en Valais.

Les Réfugiés ne travaillent plus dans l’exploitation agricole qui les a accueillis à Neuchâtel. Après un mois et demi de formation, l’expérience s’est achevée et le programme d’intégration est en stand-by. Le canton faisait pourtant figure de précurseur avec sa formation agricole destinée aux réfugiés.

Le projet pilote lancé l’année dernière par l’Union suisse des paysans, lui, se poursuit. Mais...

À lire aussi...

MédiasRevue de presse: l’hygiène des restaurants, un «sommet de la concordance», la station de Gstaad… les titres de ce dimancheRevue de presse: l’hygiène des restaurants, un «sommet de la concordance», la station de Gstaad… les titres de ce dimanche

SpiralesNational League: Lausanne, la faute professionnelleNational League: Lausanne, la faute professionnelle

ImmuableSuper League: rien ne change en queue de classementSuper League: rien ne change en queue de classement

Football: statu quo en Super League

En attendant les chocs du haut de classement de dimanche, les matchs du samedi n’ont pas permis aux derniers du...

  22.02.2020 21:16

EpidémieCoronavirus: quarantaine levée pour douze Suisses de retour au paysCoronavirus: quarantaine levée pour douze Suisses de retour au pays

Quarantaine levée pour douze Suisses

La quarantaine a été levée pour douze Suisses qui avaient séjourné sur le bateau de croisière américain MS Westerdam....

  22.02.2020 17:08

CirculationSoleure: une conductrice parvient à stopper un bus hors de contrôle sur l’A1Soleure: une conductrice parvient à stopper un bus hors de contrôle sur l’A1

Top