02.08.2015, 19:44

Le PDC vise les 17% aux élections fédérales

chargement

Le PDC a lancé sa campagne en vue des élections fédérales de 2011 samedi à Pratteln, Bâle campagne. Le congrès du parti a approuvé un «contrat électoral» avec quatre thèmes: famille, économie, sécurité, ainsi qu'énergie et Environnement.

Le PDC a pour objectif d'obtenir 17% des suffrages cet automne, a déclaré le conseiller national valaisan Christophe Darbellay, président du parti. Il veut maintenir ses 14 sièges aux Etats et gagner trois sièges au National (31 sièges en 2007).

Pour parvenir à ce résultat, le Valaisan a appelé ses troupes à serrer les rangs. Les électeurs démocrates-chrétiens «ont tendance à distribuer des voix ailleurs». «Avec un zeste de discipline, nos objectifs sont réalistes», a-t-il déclaré.

«Partis du blocage» 
Le PS et l'UDC sont les partis qui «empêchent le pays d'avancer», ce sont les «partis du blocage», estime Christophe Darbellay. Le PDC est par contre le parti «qui apporte des solutions aux problèmes qui préoccupent le peuple suisse».

Le président du PDC a aussi mis en garde contre l'UDC qui veut gagner des sièges aux Etats et transformer cette chambre de dialogue en un «champ de bataille». Si l'UDC atteint son objectif, «ce sera fatal pour la Suisse».

Dans son programme électoral, le parti promet des déductions fiscales pour les familles et veut généraliser les bons de garde des enfants et des aînés. Sur le plan économique, il faut poursuivre la voie des bilatérales avec l'Union européenne.

Retraite à 65 ans 
En matière de sécurité sociale, le PDC s'engage en faveur de solutions flexibles pour assurer l'avenir de l'AVS et pour la retraite à 65 ans. Il se bat aussi pour la gratuité des primes d'assurance maladie pour les enfants.

Concernant la sécurité, le PDC est favorable à une Armée de 80'000 hommes avec un budget de 4 milliards de francs. Il souhaite aussi l'engagement de 3000 policiers et 300 gardes-frontière supplémentaires.

Dans le domaine de l'énergie, le congrès a approuvé un manifeste en quatre points: améliorer l'efficacité énergétique, encourager les énergies renouvelables, garantir l'approvisionnement et réduire la dépendance du pays face au pétrole.

Nucléaire 
La direction du parti souhaitait que la Suisse sorte du nucléaire d'ici 50 ans, mais le congrès a obtenu de supprimer toute référence à un délai. De nouvelles centrales plus sûres et plus puissantes doivent être construites si on ne peut pas prolonger la vie des installations actuelles pour des questions de sécurité.

Le texte précise que «si d'autres sources de production énergétique non-émettrices de CO2 sont disponibles en quantité suffisante d'ici la fin de la prochaine génération de Centrales nucléaires, la Suisse doit sortir du nucléaire».

La conseillère fédérale Doris Leuthard a appelé les démocrates-chrétiens à se battre contre ceux qui manient la peur et la provocation pour tout bloquer. Le dialogue est absolument nécessaire pour trouver des solutions.

«Non» à l'initiative sur les armes 
Par 149 voix contre 110, le congrès recommande de rejeter l'initiative «pour la protection face à la violence des armes» soumise au peuple le 13 février. La décision a été prise après une longue discussion animée.

Pour les opposants, un «oui» détruirait la confiance de l'Etat dans le citoyen. Le texte ne vise en fait qu'à supprimer l'armée à terme. Pour les PDC du Valais romand, il faut voter «non» car on ne peut pas savoir si un monde sans arme sera un monde meilleur.

Pour les partisans, chaque suicide avec une arme d'ordonnance est un suicide de trop. Pour les Femmes PDC, l'arme militaire n'a rien à faire à la cave ou au grenier, elle doit à l'arsenal. D'autres ont estimé que les valeurs chrétiennes défendues par le parti devraient inciter à dire «oui» à l'initiative. /ats

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...


BERNEDébut du grand démantèlementDébut du grand démantèlement

Début du grand démantèlement

Hier, deux premiers blocs de béton ont quitté, par camion, la centrale nucléaire de Mühleberg.

  20.02.2020 00:01
Premium

RefugeWikiLeaks: Genève soutiendra une demande de visa humanitaire pour AssangeWikiLeaks: Genève soutiendra une demande de visa humanitaire pour Assange

EnfantsComment fonctionne l'accueil extrafamilial en Suisse?Comment fonctionne l'accueil extrafamilial en Suisse?

InsoliteReligion: la première église autoroutière de Suisse pourrait voir le jour aux GrisonsReligion: la première église autoroutière de Suisse pourrait voir le jour aux Grisons

Top