26.10.2016, 10:30

Le groupe chimique BASF veut supprimer 180 emplois à Bâle

chargement
Le groupe allemand BASF a entamé une restructuration mondiale.

Chimie Dans son plan de restructuration mondial, le groupe allemand BASF a décidé de supprimer 180 emplois à Bâle.

BASF veut supprimer 180 emplois dans la région de Bâle dans le domaine de la recherche et du développement d'ici à 2018. La mesure s'inscrit dans le cadre de la restructuration engagée par le groupe chimique allemand au niveau mondial.

Les postes seront supprimés sur les sites de Bâle-Rosental et de Schweizerhalle, a indiqué mercredi BASF. Le but est d'optimiser les processus et les structures organisationnelles et d'accroître les capacités d'innovation du groupe chimique allemand.

La majeure partie des activités du centre de recherche de Bâle sera supprimée ou déplacée sur d'autres sites. D'importantes activités de recherche et développement, axées sur les produits, continueront toutefois d'être développées dans la région bâloise, qui fait toujours partie intégrante de la recherche et développement du géant allemand.

BASF a ouvert une procédure de consultation. La société n'a pour l'heure communiqué aucune information concernant le nombre exact de licenciements. Elle souligne cependant que la suppression de postes doit se faire de manière aussi sociale que possible. De nombreuses personnes sont susceptibles d'obtenir un nouvel emploi au sein du groupe.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

accidentAllemagne: deux morts et six blessés après une explosion dans l'usine BASF de LudwigshafenAllemagne: deux morts et six blessés après une explosion dans l'usine BASF de Ludwigshafen

ChimieBASF accuse le coup du pétrole pas cher au 1er trimestreBASF accuse le coup du pétrole pas cher au 1er trimestre

RésultatsChimie: les prix en chute libre du pétrole plombent les résultats 2015 de BASFChimie: les prix en chute libre du pétrole plombent les résultats 2015 de BASF

Top