30.06.2018, 00:01
Lecture: 7min

Le Gripen tente de refaire son retard

Premium
chargement
Histoire de redorer son blason après le refus helvétique de 2014, le fabricant Saab a invité la presse à venir admirer son Gripen E, qui, cette fois, vole.
Par Philippe Boeglin, LinkÖping (Suède)

ARMÉE Refusé en 2014 par le peuple, le jet de chasse n’est plus «en papier», mais n’est qu’au stade du prototype.

Le Gripen, «avion de papier»: l’étiquette colle au jet de combat suédois depuis son rejet par le peuple, en 2014. Il faut dire qu’à l’époque, le modèle E, que la Suisse voulait acquérir, n’avait pas encore été fabriqué. L’armée n’avait pu tester que son prédécesseur, le C/D. Les critiques avaient jailli, minant la confiance. Et depuis, ce passif colle...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: le Tessin va rendre le port du masque obligatoire en extérieur dès mardiCoronavirus: le Tessin va rendre le port du masque obligatoire en extérieur dès mardi

ProtectionCoronavirus: mesures supplémentaires dans les écoles bernoises et valaisannesCoronavirus: mesures supplémentaires dans les écoles bernoises et valaisannes

HommageCarnet noir: adieux à René Felber en présence de conseillers fédérauxCarnet noir: adieux à René Felber en présence de conseillers fédéraux

Mouvements de protestationCoronavirus: colère du personnel de santé autour des conditions de travail, manifs à travers la SuisseCoronavirus: colère du personnel de santé autour des conditions de travail, manifs à travers la Suisse

RemobilisationCoronavirus: Alain Berset prépare le terrain à de nouvelles mesuresCoronavirus: Alain Berset prépare le terrain à de nouvelles mesures

Top