07.02.2018, 00:01
Lecture: 6min

Le doute planait sur CarPostal

Premium
chargement
Aucune information n’a été donnée aux cantons sur les lignes de cars postaux concernées par les abus.
Par philippe Boeglin et sandrine Hochstrasser

TRANSPORTS La filiale du géant jaune a touché illégalement 78 millions de francs d’argent public depuis l’année 2007. La Confédération et La Poste n’ont réagi que récemment. «Malversations»: le mot est lâché.

La tension est palpable, les visages crispés, le ton grave. Convoquées la veille, les conférences de presse successives de l’Office fédéral des transports (OFT) puis de La Poste reflètent l’ampleur des agissements de CarPostal Suisse SA. «Malversations»: le mot est lâché par les dirigeants de l’OFT. En cause, des subventions utilisées illégalement par la filiale du géant jaune,...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: les syndicats réclament des masques FFP2 pour les enseignantsCoronavirus: les syndicats réclament des masques FFP2 pour les enseignants

En baisseCoronavirus: en Suisse, la fréquentation des transports publics a chuté de 60% en un anCoronavirus: en Suisse, la fréquentation des transports publics a chuté de 60% en un an

JusticeLiban: une enquête suisse sur des détournements de fonds vise le gouverneur de la Banque centraleLiban: une enquête suisse sur des détournements de fonds vise le gouverneur de la Banque centrale

SolidaritéCoronavirus: Pro Senectute encourage toutes les personnes dès 50 ans à se faire vacciner dès que possibleCoronavirus: Pro Senectute encourage toutes les personnes dès 50 ans à se faire vacciner dès que possible

EnergieSolaire: le Groupe E franchit la barre des 10 000 installations poséesSolaire: le Groupe E franchit la barre des 10 000 installations posées

Top