27.10.2016, 00:57

Le Conseil fédéral fait l’équilibriste

Premium
chargement
Simonetta Sommaruga joue la carte de la prudence. «Le Conseil fédéral préfère attendre que le Parlement ait bouclé la loi de mise en œuvre du 9février, avant de définir le contenu du contre-projet.»
Par Philippe Boeglin

SUISSE-UE La décision du 9 février 2014 sur l’immigration de masse ne doit pas être biffée. Mais Berne veut proposer un compromis, pour le bon fonctionnement de la démocratie directe.

Pas question d’annuler l’adoption par le peuple de l’initiative UDC «Contre l’immigration de masse». Le message du Conseil fédéral, attendu, est clair: l’initiative «Sortons de l’impasse!» («Rasa» en allemand), qui veut faire machine arrière, doit être rejetée.

Certes, les contingents et plafonds d’immigrés exigés le 9 février 2014 se...

À lire aussi...

FestivalRecord de visiteurs à Japan Impact à LausanneRecord de visiteurs à Japan Impact à Lausanne

LÉGISLATIONJugements sans effetsJugements sans effets

Jugements sans effets

«On est loin du village ici. Ces hangars ne dérangent personne! Et puis, j’ai toujours eu l’impression d’être dans mon...

  17.02.2020 00:01
Premium

ESPIONNAGELes partis bourgeois veulent de la retenueLes partis bourgeois veulent de la retenue

En avanceMétéo: des températures printanières partout en SuisseMétéo: des températures printanières partout en Suisse

DrameAccident de ski: un randonneur meurt sur l’Albristhorn (BE), six autres survivent à Davos (GR)Accident de ski: un randonneur meurt sur l’Albristhorn (BE), six autres survivent à Davos (GR)

Top