14.12.2019, 00:01

Le compte à rebours est lancé

Premium
chargement
L’astrophysicien Willy Benz explique le fonctionnement du satellite Cheops au centre d’essais Ruag Space, à Zurich, où a été testé l’instrument, l’été dernier.
Par propos recueillis Pascal FLeury

ESPACE Jour J-3 pour le lancement du télescope suisse Cheops, qui permettra de caractériser les exoplanètes. Les explications de l’astrophysicien Willy Benz, un des pères du projet.

Le contexte

A moins d’un imprévu de dernière minute, le télescope spatial suisse Cheops sera mis en orbite mardi prochain, à bord d’une fusée Soyouz lancée depuis Kourou, en Guyane française. Il accompagnera un satellite italien et cinq petits Cube Sats. Ce projet à 100 millions d’euros de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la Suisse, placé sous la houlette de l’Université de Berne, avec la collaboration de l’Université de Genève,...

À lire aussi...

SupercherieSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ansSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ans

Le grand entretienKarin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»Karin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»

RuéeLa canicule a boosté les ventes d'électroménagerLa canicule a boosté les ventes d'électroménager

TempêteMétéo: arbres déracinés et lignes perturbées suite aux vents tempétueuxMétéo: arbres déracinés et lignes perturbées suite aux vents tempétueux

DrameZurich: un élève s'immole par le feu dans une écoleZurich: un élève s'immole par le feu dans une école

Zurich: un élève s'immole par le feu

Un élève de l'école secondaire de Meilen (ZH) s'est grièvement blessé après s'être aspergé de liquide inflammable. Une...

  28.01.2020 17:10

Top