La symphonie de la terre

chargement

VEVEY Portée par le peuple fervent de ses figurants, la première Fête des vignerons du troisième millénaire est un spectacle technologique et total, long comme un rêve embarrassé de ses racines. Notre critique.

Par Thierry Raboud
 18.07.2019, 00:01
Lecture: 7min
Premium
1/9  

Ce n’est pas une Fête, c’est un barnum céleste. Une bacchanale dédiée aux humbles qui élèvent la terre et nous en font boire la sève. Un hymne démesuré offert à la simplicité. Oui, tout dans ce spectacle appelle l’oxymore, ce mariage des contraires d’où naît le poème. Nous en avons vu les deux pré-générales nocturnes, ce fut un long...

À lire aussi...

DisparitionUn canoéiste porté disparu sur la Limmat à ZurichUn canoéiste porté disparu sur la Limmat à Zurich

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 23 juilletLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce vendredi 23 juillet

PatienceTrafic des vacances: bouchon de 10 km devant l’entrée nord du tunnel du GothardTrafic des vacances: bouchon de 10 km devant l’entrée nord du tunnel du Gothard

pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 23 juillet

PandémieCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographiesCoronavirus en chiffres: vaccination, incidence, infections en Suisse... nos infographies

Top