27.01.2016, 07:04

La Suisse perçue comme un peu plus corrompue par le classement de Transparency International

chargement
Les pays scandinaves dominent ce classement depuis plusieurs années.

classement La Suisse passe du 5e au 7e rang des pays les moins corrompus de la planète, selon un nouveau classement de Transparency International. Le pays pourrait mieux faire, notamment en rendant plus difficile l'introduction d'avoirs illicites dans les banques ou en protégeant davantage les lanceurs d'alerte.

La Suisse perd deux places au classement international de l'indice de perception de la corruption, passant du 5e au 7e rang. Le Danemark, la Finlande et la Suède arrivent en tête. Ce léger recul est probablement dû aux affaires de corruption qui ont entaché le secteur public, indique mercredi Transparency International dans un communiqué. D'après Martin Hilti, directeur général de Transparency International Suisse, cité dans le texte, la Suisse fait encore bonne figure au plan international, ce qui ne signifie toutefois pas qu'elle est exempte de corruption.

M. Hilti estime que le pays doit s'améliorer dans certains domaines tels que les affaires internationales de corruption, les avoirs illicites étant trop faciles à introduire en Suisse, la protection des lanceurs d'alerte et le financement des partis et campagnes politiques. L'indice de perception de la corruption (ou Corruption Perceptions Index CPI) 2015 a évalué 168 pays sur une échelle de 0 (perçus comme très corrompus) à 100 (perçus comme très intègres). Il ne mesure que les actes touchant le secteur public. Le Danemark décroche la première place avec 91 points, suivi par la Finlande (90) et la Suède (89). Avec 86 points, la Suisse arrive en 7e position, après la Norvège (87) et avant Singapour (85).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

justiceUn ancien cadre de l'Office fédéral de l'environnement accusé de corruptionUn ancien cadre de l'Office fédéral de l'environnement accusé de corruption

Top