02.08.2015, 19:42

La Suisse détient le record européen des suicides par armes à feu

chargement

La Suisse présente le plus haut taux de suicides par armes à feu de toute l'Europe. Proportionnellement, le taux helvétique est même trois fois plus élevé que la moyenne européenne, révèle aujourd'hui un article paru dans le «Bulletin des médecins suisses».

«Aucun autre pays européen ne compte autant d'armes à feu pour 100'000 habitants», poursuit l'article signé Thomas Reisch. Citant  de nombreuses études, l'auteur parvient à la conclusion qu'il est «évident» que limiter l'accès aux armes est une mesure efficace de  prévention du suicide et «permet de sauver des vies».

Au total, on dénombre 2,3 millions d'armes à feu dans les foyers suisses, dont plus de 200'000 armes de service et environ 1,45 million d'anciennes armes d'ordonnance, avance encore le médecin de la Clinique universitaire de psychiatrie de Berne, coauteur d'une étude du Fonds national suisse sur le suicide en Suisse.

Rôle des armes de service
Un peu moins de la moitié (44,2%) des suicides par armes à feu sont liés à l'utilisation d'une arme de service, affirme Thomas Reisch. Ce résultat provient d'une étude pilote sur les données 2004 des services de médecine légale de Bâle, Berne, Lausanne, Saint-Gall et Zurich.

Les chiffres pour 2009 publiés fin décembre 2010 par l'Office fédéral de la statistique (OFS), basés sur les renseignements de la police, font état d'une proportion bien moins élevée. Un pistolet militaire de service a été utilisé dans 3% des suicides par armes à feu, un fusil d'assaut militaire de service dans 5%.

Se basant sur les chiffres de l'OFS jusqu'à 2008, Thomas Reisch a constaté de son côté qu'entre 2004 et 2008, les suicides par armes à feu ont diminué de 48,6% chez les hommes âgés de 30 à 40 ans. Il attribue cette évolution aux réformes d'Armée XXI, entrées en vigueur en 2004. Il est désormais plus difficile de conserver une arme de service chez soi, souligne-t-il.

L'impact sur la prévention du suicide que pourrait avoir l'initiative sur les armes, si elle est acceptée, est indiscutable, conclut l'auteur de l'article. Le peuple se prononcera le 13 février  sur l'initiative de la gauche «Pour la protection face à la violence des armes». /ats

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BERNEDébut du grand démantèlementDébut du grand démantèlement

Début du grand démantèlement

Hier, deux premiers blocs de béton ont quitté, par camion, la centrale nucléaire de Mühleberg.

  20.02.2020 00:01
Premium


RefugeWikiLeaks: Genève soutiendra une demande de visa humanitaire pour AssangeWikiLeaks: Genève soutiendra une demande de visa humanitaire pour Assange

EnfantsComment fonctionne l'accueil extrafamilial en Suisse?Comment fonctionne l'accueil extrafamilial en Suisse?

InsoliteReligion: la première église autoroutière de Suisse pourrait voir le jour aux GrisonsReligion: la première église autoroutière de Suisse pourrait voir le jour aux Grisons

Top