09.08.2009, 09:47

La Street Parade a attiré 600'000 personnes à Zurich

chargement

La 18e Street Parade a attiré hier quelque 600'000 personnes dans les rues de Zurich. Malgré la pluie, l'ambiance était «sensationnelle», selon les organisateurs, qui attendaient néanmoins la venue de 200'000 raveurs de plus par beau temps.

Placée sous sous le slogan «Still have a Dream», la Street Parade a débuté peu après 14h30, lorsque les premiers «Loves Mobiles» ont entamé le parcours de 2,4 kilomètres le long de la rade de Zurich. Plus de 200 DJs se sont relayés jusqu'à 22h00 sur les 26 chars pour faire danser la foule aux rythmes de la techno, house, trance ou encore de la progressive.

Avant même ce départ, des centaines de milliers de personnes se sont trémoussées pendant des heures sur les sept pistes de danse installées au bord du lac ou dans la halle principale de la gare, transformée pour l'occasion.

Pluie persistante

Comme chaque année, les déguisements les plus extravagants étaient visibles parmi les participants, même si la pluie persistante a ruiné bon nombre de maquillages et de «body paintings». Quelques masques de protection contre la grippe A(H1N1) étaient également portés, mais plus comme boutade que comme réelle protection.

Et si la pluie a réduit le nombre de problèmes d'insolation chez les participants, plusieurs cas d'hypothermie ont en revanche été signalés par les services sanitaires.

Selon un premier bilan établi à 20h30, quelque 246 raveurs ont dû bénéficier de soins. Quarante-trois d'entre eux ont été envoyés à l'hôpital pour un traitement plus approfondi ou un contrôle, ont indiqué les services sanitaires de la ville.

Ceux-ci ont également aidé 63 personnes pour surconsommation d'alcool ou de drogue. Et selon les expériences enregistrées ces dernières années, ce nombre devait encore augmenter au cours de la nuit.

Faux euros

La police zurichoise n'a pour sa part eu que peu à faire au cours de l'après-midi. Mais des bagarres ont éclaté en soirée, a-t-elle indiqué dans un communiqué, sans pouvoir donner davantage de détails sur le nombre de personnes impliquées.

Trois Italiens ont été arrêtés pour avoir tenté de payer à un stand avec de faux billets de 100 euros. Dans la matinée, ce sont trois Suisses qui ont été appréhendés dans leur voiture pour possession de drogue. Les policiers ont retrouvé sur eux 150 ecstasy puis lors d'une perquisition à domicile 1500 grammes d'amphétamines et de speed ainsi que des plants de chanvre.

Jusqu'à l'aube

La Street Parade devait prendre fin dimanche à l'aube, et la star des DJs, Paul Van Dyk, devait se produire sur la scène principale jusqu'à minuit.

La première Street Parade de Zurich a eu lieu en 1990 devant à peine 2000 passionnés de techno, mais elle est devenue depuis la deuxième rave party d'Europe en importance derrière la Love Parade de Berlin. L'an dernier, quelque 820'000 personnes y avaient pris part, selon les organisateurs. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 1 décembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 1 décembre

JusticeGenève: la justice acquitte un activiste du climatGenève: la justice acquitte un activiste du climat

PandémieCoronavirus: l’OFSP précise sa stratégie sur la vaccinationCoronavirus: l’OFSP précise sa stratégie sur la vaccination

RestrictionsFêtes de fin d’année: Emmanuel Macron veut dissuader les Français de venir skier en SuisseFêtes de fin d’année: Emmanuel Macron veut dissuader les Français de venir skier en Suisse

ÉlectionsCoup de sac à Bâle, femmes en force à Berne et Saint-Gall, surprise à Davos, que dit-on outre-Sarine?Coup de sac à Bâle, femmes en force à Berne et Saint-Gall, surprise à Davos, que dit-on outre-Sarine?

Top