«L’égalité, en trois ans, c’est possible»

chargement

ENTREPRISES Pour la patronne d’Ikea Suisse, Simona Scarpaleggia, des valeurs parfois jugées mineures sont en fait particulièrement modernes.

Par ariane gigon, spreitenbach (AG)
 18.07.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
«L’égalité, en trois ans, c’est possible»

partager, prendre soin des autres, embrasser la nouveauté: c’est le credo de Simona Scarpaleggia, directrice générale d’Ikea Suisse. Depuis 2015, son entreprise offre l’égalité des chances aux femmes et aux hommes et leur verse des salaires égaux. Dans l’ouvrage «L’autre moitié», qui paraît ces jours en allemand, Simona Scarpaleggia explique pourquoi l’égalité et des valeurs autrefois considérées comme mineures...

À lire aussi...

Le romand feuilleton (4/6)«Le jour des sirènes», chapitre 4, par Yves Gaudin: «Vers la lumière»«Le jour des sirènes», chapitre 4, par Yves Gaudin: «Vers la lumière»

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 4 aoûtCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 4 août

CinémaFestival du film de Locarno: Alain Berset lance la 74e éditionFestival du film de Locarno: Alain Berset lance la 74e édition

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 4 aoûtLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 4 août

Série d’étéLaetitia Guarino: «Chaque semaine j’ai de nouvelles idées, de nouveaux petits rêves»Laetitia Guarino: «Chaque semaine j’ai de nouvelles idées, de nouveaux petits rêves»

Top