L’argent public de l’ATS interpelle

chargement

MÉDIAS L’agence de presse devrait toucher de l’argent de la redevance radio-TV. Mais sa direction sabre néanmoins dans les effectifs et également dans l’offre.

Par Philippe Boeglin
 16.01.2018, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Une quarantaine d’emplois seront biffés au sein de l’Agence télégraphique suisse.

Radios, télévisions, sites internet, journaux: une foule de médias puise dans les publications de l’Agence télégraphique suisse (ATS). Mais ce pilier du service public connaît des heures troubles. Ces deux prochaines années, l’agence rayera jusqu’à 40 postes sur 180. Un coup de tronçonneuse, communiqué il y a une semaine, qui interroge. D’un côté, l’ATS diffusera moins de nouvelles, restreignant...

À lire aussi...

ChroniqueLes chaussettes moldavesLes chaussettes moldaves

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 27 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 27 septembre

PolitiqueUn rapport très sévère sur la pisciculture d’Estavayer-le-LacUn rapport très sévère sur la pisciculture d’Estavayer-le-Lac

VandalismeIls balançaient des oeufs et des bouteilles depuis des voituresIls balançaient des oeufs et des bouteilles depuis des voitures

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 27 septembreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 27 septembre

Top