20.11.2017, 13:17

Internet: les Suisses aimeraient davantage de prestations administratives en ligne

chargement
Quarante pour cent des personnes interrogées pensent que les autorités communales devraient étoffer leurs prestations. (illustration)

Internet Selon une étude, les Suisses aimeraient qu'il y ait davantage de prestations administratives en ligne, à l'exemple du vote électronique. Cependant, les autorités manquent de personnel, d'argent et de temps.

Les Suisses sont en général satisfaits de l'offre de cyberadministration dont ils disposent, mais ils estiment que celle-ci devrait être élargie. Le vote électronique est l'une des principales demandes des citoyens, selon une étude.

Dans l’ensemble, l’offre des pouvoirs publics en matière de services en ligne cohérents est encore trop peu développée en Suisse. Tant la population, les entreprises que les autorités estiment que les prestations administratives en ligne doivent être élargies, a indiqué lundi l'Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC).

Les utilisateurs de ces services estiment en majorité que l'offre des autorités fédérales et cantonales est suffisante. Quarante pour cent des personnes interrogées pensent que les autorités communales devraient étoffer leurs prestations. Elles sont toutefois presque aussi nombreuses à estimer que ce n'est pas nécessaire.

Besoins différents

Si la population mise sur le vote électronique, les entreprises privilégient la possibilité d'annoncer sous forme électronique les modifications du registre du commerce. La majorité des utilisateurs demandent toutefois des prestations accessibles aisément et dont la sécurité est garantie en tout temps.

Les autorités à tous les échelons sont favorables à une adaptation de leurs services. La Confédération voudrait améliorer les processus. Les cantons et les communes misent sur une meilleure convivialité de leur offre. Reste que pour élargir les prestations, les autorités manquent de personnel, d'argent et de temps.

L'étude nationale sur la cyberadministration, publiée pour la première fois en collaboration avec le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), a interrogé des citoyens, des représentants d'entreprises et des représentants des autorités fédérales, cantonales et communales. Répétée tous les dix-huit mois, elle servira de base pour actualiser la stratégie en ce domaine.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CyberadministrationLe Jura et Fribourg s'unissent pour développer la cyberadministrationLe Jura et Fribourg s'unissent pour développer la cyberadministration

Top