Interdit de timbrer «en civil»

chargement

SANTÉ Les soignants doivent se changer avant et après le travail. Une plainte syndicale change la donne à Zurich.

Par Ariane Gigon, Zurich
 07.02.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Selon le SSP de Zurich, le temps d’habillement et de déshabillage non payé correspond à deux semaines  de temps de travail par année.

Près de deux semaines de travail par année: cumulé, c’est le temps que mettent les infirmières et les infirmiers de l’Hôpital universitaire de Zurich à se changer avant et après leur travail. Le Syndicat des services publics (SSP) s’est plaint de ce travail «gratuit» et a obtenu gain de cause, sur le principe, auprès du Conseil d’Etat. L’Association suisse...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le festival Rock Oz'Arènes annule son édition 2021Coronavirus: le festival Rock Oz'Arènes annule son édition 2021

RéponseLa loi sur le CO2 n'impliquera pas forcément des coûts en plus pour tousLa loi sur le CO2 n'impliquera pas forcément des coûts en plus pour tous

AutorisationEnlèvement de la petite Mia: la mère sera extradée en France dans les prochains joursEnlèvement de la petite Mia: la mère sera extradée en France dans les prochains jours

En chiffresPeu d’élèves redoublent au degré primaire en SuissePeu d’élèves redoublent au degré primaire en Suisse

ConclusionsCoronavirus et achat des masques: l’armée suisse n’a pas commis de fautes gravesCoronavirus et achat des masques: l’armée suisse n’a pas commis de fautes graves

Top