Intempéries: niveau des lacs en baisse, la crue ralentit à Neuchâtel

chargement

Détente Une partie des lacs et cours d’eau ont entamé leur décrue. Seuls les lacs de Neuchâtel et de Morat continuent de monter, même si la crue ralentit.

  18.07.2021, 08:41
1/147  

La situation autour des lacs et cours d’eau a continué à se détendre en Suisse pendant la nuit de samedi à dimanche. Le niveau des eaux a encore baissé, sauf pour le lac de Neuchâtel qui continuait de monter, mais à un rythme plus faible.

Malgré le retour du beau temps depuis samedi, les dangers et risques liés aux crues des lacs et cours d’eau sont toujours bien présents. Les cantons et les secouristes appellent à la prudence et déconseillent vivement toute activité dans les lacs et les cours d’eau, notamment à cause de la vitesse des courants et de la présence de bois flottant. Le retour à la normale pourrait prendre plusieurs jours, voire quelques semaines.

Aucun incident majeur n’a été signalé autour du lac de Neuchâtel. La situation reste toutefois délicate dans plusieurs secteurs. Le niveau se situait dimanche en milieu d’après-midi à 430,70 mètres d’altitude, dépassant de 21 centimètres son niveau de crue et battant un nouveau record.

Le niveau n’est pas monté depuis midi et atteint celui des lacs de Bienne et de Morat. Il faudra attendre plusieurs heures pour voir si la situation s’améliore véritablement. Le lac est toujours classé en niveau 4 de danger.

Plusieurs zones restent inondées, tant sur les rives vaudoises, neuchâteloises que fribourgeoises. Des campings ont dû être évacués et l’électricité a été coupée dans certains secteurs. Quelques routes communales ont aussi été fermées par précaution.

Stations d’épuration surveillées

Les inquiétudes concernent également certaines stations d’épuration en train de déborder. Des eaux usées sont ainsi susceptibles de se jeter directement dans le lac, prévient l’Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel, contactée par Keystone-ATS. Des analyses d’eau du lac seront prochainement effectuées.

Dans le canton de Fribourg, les précipitations ont entraîné samedi une pollution de plusieurs réseaux de distribution d’eau potable dans la région ouest du district de la Sarine. Onze communes ont été touchées. Dimanche, la situation a été rétablie dans neuf d’entre elles. Seuls les habitants de Belfaux et de Gibloux devaient continuer à faire bouillir l’eau, a indiqué en soirée l’Organe cantonal de conduite.

Parmi les autres conséquences de la crue, le complexe de la Maladière Centre à Neuchâtel a annoncé samedi la fermeture momentanée de son parking souterrain. L’eau y a été introduite pour lester le bâtiment, qui comprend le centre commercial et le stade de Neuchâtel Xamax, et compenser la poussée du lac (selon le principe de la poussée d’Archimède).

Le niveau du lac de Morat (FR) s’est stabilisé à 430,69 mètres au cours de la journée. Classé en niveau de danger 3, il reste cependant 16 centimètres en dessous du niveau de crue.

Record à Bienne

Bien que le degré de danger maximal 5 soit toujours en vigueur, le lac de Bienne a entamé sa décrue dans la nuit de vendredi à samedi après avoir atteint une hauteur historique de 430,94 mètres. Les records de 2005 et 2007 ont été dépassés, mais la hauteur un instant redoutée par les autorités de 431 mètres n’a pas été atteinte.

Dans l’après-midi, les eaux étaient encore à 430,67 mètres, soit 32 centimètres au-dessus du seuil de crue (430,35 mètres).

Le canton de Berne a décidé de laisser s’écouler davantage d’eau à la sortie du lac au barrage de Port depuis samedi 15h00. Cette mesure prise en concertation avec les cantons et la Confédération permet de créer de la place dans les lacs de Bienne, de Morat et de Neuchâtel qui sont reliés par un système de canaux.

 

A Thoune, le lac a reculé, mais se trouvait encore 29 centimètres au-dessus du niveau de crue (558,30 mètres) en fin d’après-midi. La tendance à la baisse se poursuit, mais ralentit.

L’Aar à Berne a aussi amorcé son recul dès samedi. Dimanche après-midi, le débit atteignait les 481 m3/s alors que vendredi il s’élevait à 562 m3/s, inondant partiellement certains quartiers comme ceux du Marzili et de la Matte.

Lucerne a les pieds dans l’eau

Le niveau du lac des Quatre-Cantons se stabilise en légère baisse. A 16h00 dimanche, il se trouvait encore à 40 centimètres de son niveau de crue. Il a toutefois reflué de 9 centimètres depuis la nuit de vendredi à samedi où il avait atteint son niveau maximum (434,94 mètres). Le débit de la Reuss a perdu en intensité (453 m3/s) par rapport à vendredi (480 m3/s), mais reste très élevé par rapport à son débit normal (390 m3/s).

Vendredi, le lac avait atteint le niveau critique de 434,90 mètres. A cette hauteur, l’eau s’écoulait dans la vieille ville. Les ponts piétonniers ont été fermés par précaution. Lucerne n’a toutefois pas subi de grandes inondations.

 

Quelques pluies locales sont tombées tôt dimanche matin dans les montagnes du centre et de l’est de la Suisse, selon SRF Meteo. Le temps devrait essentiellement sec durant la journée avec des températures estivales.

Embarcations secourues sur le Léman

Les autorités continuent d’appeler la population à la prudence en restant à distance des rives. La navigation de plaisance et touristique sur le lac de Neuchâtel est toujours interdite, tandis que la baignade est vivement déconseillée, voire interdite à certains endroits.

Les vagues provoquées par la bise rendent la situation encore plus dangereuse. Plusieurs lacs sont concernés. Et notamment le Léman, où les sauveteurs ont dû intervenir à plusieurs reprises samedi, rapporte Jean-Christophe Sauterel. Les embarcations, surtout les plus légères comme les planches à voile ou les paddles, sont priées de ne pas sortir sur le lac ces prochains jours.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CruesIntempéries: décrue du lac de Bienne, inondations à Neuchâtel et Yverdon (VD)Intempéries: décrue du lac de Bienne, inondations à Neuchâtel et Yverdon (VD)

ENGAGEMENTIntempéries: les pompiers sont au front, mais leur nombre ne cesse de baisserIntempéries: les pompiers sont au front, mais leur nombre ne cesse de baisser

InondationsIntempéries: les villes s’inquiètent devant la montée des eauxIntempéries: les villes s’inquiètent devant la montée des eaux

PrécipitationsIntempéries: Lucerne inondée, record pour le lac de Bienne et danger maximal à BerneIntempéries: Lucerne inondée, record pour le lac de Bienne et danger maximal à Berne

Top