27.02.2018, 14:53

Immobilier: la reprise économique devrait redynamiser un marché malmené

chargement
Le marché fait face à une suroffre locative.

Immobilier Le marché immobilier est malmené: suroffre de logements locatifs et pression sur les loyers. Selon Credit Suisse, la reprise économique devrait redynamiser le marché.

Le marché immobilier suisse est malmené par la pression sur les loyers, la hausse du nombre de logements vacants et une expansion record des nouveaux logements locatifs. La reprise de l'économie arrive à point nommé pour stimuler la demande, selon une étude de Credit Suisse.

Dans un contexte assez difficile, le rebond économique permet de donner un nouvel élan au marché immobilier, après ceux liés à l'importante vague d'immigration débutée en 2007 et à des taux d'intérêt très bas, a déclaré mardi devant la presse Sara Carnazzi-Weber. La responsable de l'analyse sectorielle et régionale au Credit Suisse présentait l'étude 2018 de la banque sur le marché immobilier.

 

Accession à la propriété à 60 ans

L'impact de l'embellie varie cependant selon les segments qui présentent des fondamentaux très différents. Concernant le logement en propriété, la baisse des prix après 14 ans de hausse continue n'était que temporaire. Ils sont repartis à la hausse avec une augmentation de 2 à 2,5% prévue pour 2018, favorisée par une activité de construction en déclin sur ce segment.

Selon des chiffres de 2015, le propriétaire moyen suisse est âgé de 58 ans. Il fait partie de la génération des baby boomers, nés entre 1946 et 1964, qui sont les premiers demandeurs de logement en propriété: 42% des propriétaires appartenant à ce groupe d'âge, a détaillé la responsable. L'étude relève aussi une tendance en augmentation, celle d'acheter dans le but de louer.

D'ici à 2025, la banque estime à 23'000 le nombre de propriétaires supplémentaires en Suisse, un peu moins que pendant la période 2010-2015. Elle s'est aussi penchée sur le comportement des acheteurs. Ses conclusions: pour vendre, il faut d'abord convaincre la femme et lui fournir les informations qui l'intéressent (transports publics, voisinage, adéquation aux enfants).

Retour des tours

Sur le marché de la location, la reprise amène un peu de soulagement, même si elle ne permet pas d'endiguer la suroffre croissante, a souligné Mme Carnazzi Weber. La production se maintient à un très haut niveau, alors même que le marché est confronté à un recul de la demande. Il est lié notamment au tassement persistant de l'immigration qui se stabilise à un niveau de 50'000 personnes.

La suroffre concerne surtout les zones situées à l'extérieur des grands centres. Ce déplacement s'explique par la pénurie de terrains à bâtir en ville. Plus on s'éloigne des grands centres, plus le taux de vacance augmente. Il devrait atteindre entre 2,3 et 2,5% en 2018, alors que les loyers devraient baisser entre 0,2% et 1%, a indiqué l'auteure de l'étude.

Autre phénomène, le retour des tours qui avaient perdu de leur attrait en Suisse après un boom dans les années 60-70, a-t-elle poursuivi. Intéressante du point de vue de la densification et de l'écologie, elles constituent cependant des projets complexes aux coûts élevés pour les investisseurs.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ImmobilierImmobilier: les hypothèques à taux fixe montrent des signes de hausse en SuisseImmobilier: les hypothèques à taux fixe montrent des signes de hausse en Suisse

LoyersImmobilier: le taux hypothécaire reste à 1,5%, les loyers ne devraient pas baisserImmobilier: le taux hypothécaire reste à 1,5%, les loyers ne devraient pas baisser

ImmobilierImmobilier: les prix des loyers devraient à nouveau baisser en 2018Immobilier: les prix des loyers devraient à nouveau baisser en 2018

Les loyers devraient baisser en 2018

En 2018, les prix des loyers devraient à nouveau baisser dans tout le pays, excepté dans la ville de Zurich. Aucune...

  26.10.2017 17:00

ImmobilierImmobilier: le nombre de déménagements a augmenté en Suisse en 2017Immobilier: le nombre de déménagements a augmenté en Suisse en 2017

Top