26.04.2018, 00:01

«Il y a bien eu un ‘reset’» avec l’Europe

Premium
chargement
Cela fait six mois que le Tessinois Ignazio Cassis est à la tête des Affaires étrangères.
Par par Philippe Boeglin et bernard Wuthrich (Le Temps), Berne

DIPLOMATIE En charge des Affaires étrangères, le conseiller fédéral Ignazio Cassis estime que la politique européenne de la Suisse est repartie du bon pied.

Ignazio Cassis, avant votre élection au Conseil fédéral, vous avez annoncé un grand «reset» sur la question de l’accord institutionnel. Mais les grandes lignes de votre prédécesseur demeurent les mêmes. Y a-t-il vraiment eu remise à plat?

Cette expression, dont j’assume la paternité, a été interprétée de manières très diverses. Chacun y a vu ce qu’il voulait y voir. «Reset» veut dire rétablir, faire redémarrer la machine avec le logiciel qui y est installé. Il ne faut pas confondre avec...

À lire aussi...

DIPLOMATIENeutre, la Suisse peut collaborer avec l’OtanNeutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

FiscalitéLa place financière suisse reste un paradis pour les fraudeursLa place financière suisse reste un paradis pour les fraudeurs

SuisseAffaire Crypto: un dossier perdu par «inadvertance» a été retrouvéAffaire Crypto: un dossier perdu par «inadvertance» a été retrouvé

EtudeComportement: les enfants bilingues gesticulent autrement et se font mieux comprendreComportement: les enfants bilingues gesticulent autrement et se font mieux comprendre

DécisionJustice: pas d'impôt sur le tabac pour les fleurs de cannabisJustice: pas d'impôt sur le tabac pour les fleurs de cannabis

Top