10.02.2018, 11:34

Il transforme une salle de repos en "nid d'amour" à Bâle: viré!

chargement
Le cadre avait équipé la salle de pause de son service d'un lit double, d'un sofa et d'une chaîne stéréo.

sur son lieu de travail Il avait aménagé une chambre pour coucher avec sa maîtresse sur son lieu de travail et menacé une autre collaboratrice de la renvoyer pour donner la place à son amante. Un chef de service de la ville de Bâle a été licencié sans préavis.

Un chef de service de la ville de Bâle, qui avait installé "un nid d'amour" pour lui et une employée temporaire sur son lieu de travail, a été licencié sans préavis. Il menaçait également une autre collaboratrice de la renvoyer pour donner la place à son amante.

Le cas, révélé samedi par Schweiz am Sonntag, figure dans le rapport de l'office de médiation du canton de Bâle-Ville. Selon le journal hebdomadaire, l'homme travaillait dans le département de l'éducation.

Le cadre avait équipé la salle de pause de son service d'un lit double, d'un sofa et d'une chaîne stéréo, détaille le rapport. Les deux amants pouvaient ainsi y passer la nuit.

L'homme avait également fait comprendre à une collaboratrice, qui travaillait depuis dix ans dans le service, qu'elle devait démissionner pour laisser la place à son amante. Dans la foulée, il avait installé une caméra pour la surveiller. Se sentant harcelée, la collaboratrice s'est plainte, photographie à l'appui, à l'office du personnel.

Après enquête, le cadre a été licencié sur-le-champ. Son amante s'est, quant à elle, fait mettre en arrêt-maladie jusqu'à la fin de son mandat.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

CriseTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirusTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirus

FlashbackViolence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»Violence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»

ConsommationLivraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.Livraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.

PédagogiePratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunesPratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunes

Top