Ignazio Cassis assure ses arrières

chargement

UDC ZURICH Pour son premier discours public comme ministre des Affaires étrangères, le Tessinois n’a pris aucun risque à l’Albisgüetli, dans l’antre de Christoph Blocher.

Par Ariane Gigon
 20.01.2018, 00:01
Lecture: 4min
Premium
A l’Albisgüetli, devant Christoph Blocher, le premier grand discours d’Ignazio Cassis (à droite) en tant que conseiller fédéral était très attendu.

Pour son premier grand discours de conseiller fédéral, hier soir à Zurich, Ignazio Cassis a plaidé pour des relations «pragmatiques» avec l’Union européenne et défendu son concept de «reset» – de remise à plat. Des propositions concrètes qu’il doit présenter prochainement au Conseil fédéral, il n’a rien dévoilé.

Pour son 30e anniversaire, la réunion de l’Albisgüetli, le grand raout...

À lire aussi...

DrameArgovie: une fillette retrouvée sans vie dans la ReussArgovie: une fillette retrouvée sans vie dans la Reuss

CultureLes services de streaming devront débourser davantageLes services de streaming devront débourser davantage

live
En directCoronavirus: Christoph Blocher opposé à l'extension du pass sanitaireCoronavirus: Christoph Blocher opposé à l'extension du pass sanitaire

PANDÉMIECoronavirus: une majorité des partis soutient la gratuité des testsCoronavirus: une majorité des partis soutient la gratuité des tests

VOTATIONS FÉDÉRALESInitiative 99%: ces «1%», c’est qui exactement?Initiative 99%: ces «1%», c’est qui exactement?

Top