Guy Parmelin et Ignazio Cassis promeuvent la Suisse à l’ONU à New York

chargement

Coopération Cassis a plaidé en faveur d’un siège suisse au Conseil de sécurité de l’ONU pour 2023 et 2024, alors que le président de la Confédération a montré ce que la Suisse avait à offrir et a profité du cadre pour commenter, à distance, les déclarations de Maros Sefcovic.

 22.09.2021, 20:54
Le ministre de l'économie a souligné qu'il était absolument nécessaire de travailler ensemble au niveau international pour sortir de la crise du Covid.

Participer à la 76e Assemblée générale de l’ONU à New York en valait la peine, selon Guy Parmelin. Dans son premier discours à titre de président de la Confédération, il a choisi un style personnel et a montré ce que la Suisse avait à offrir dans le cadre de l’ONU.



En matière de changement climatique, de maîtrise de la crise du Covid et de sécurité alimentaire, l’aide de la Suisse, avec ses compétences en matière d’organisation et de formation, est demandée, a déclaré M. Parmelin aux représentants des médias à New York mercredi matin. 

On sait depuis le début que le protectionnisme entrave l’économie mondiale" 
Guy Parmelin, président de la Confédération

Le ministre de l’économie a souligné qu’il était absolument nécessaire de travailler ensemble au niveau international pour sortir de la crise du Covid. «On sait depuis le début que le protectionnisme entrave l’économie mondiale.»

La réaction aux propos du vice-président de la Commission européenne

M. Parmelin a également parlé aux médias à New York des commentaires du vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic. Ce dernier a déclaré qu’il attendait de la Suisse non seulement qu’elle verse sa contribution de cohésion à l’UE, mais aussi des montants supplémentaires.

Le Vaudois a déclaré que les commentaires de Monsieur Sefcovic montraient qu'il était désormais impératif d'entamer un dialogue à un niveau politique élevé. "Dès que de telles réunions seront initiées, nous pourrons mettre sur la table tout ce que nous avons fait au profit de l'Union européenne.  



M. Parmelin était accompagné  par le conseiller fédéral Ignazio Cassis. Le ministre des affaires étrangères a plaidé en faveur d'un siège suisse au Conseil de sécurité de l'ONU pour 2023 et 2024.

Ignazio Cassis a également participé à une conférence sur le processus de paix en Libye et avec son homologue suédoise, a présidé une conférence des donateurs pour le Yémen et a annoncé l'augmentation de la contribution de la Suisse d'un million de francs en faveur de l'aide humanitaire.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CompétitivitéLa Suisse reste n°1 mondial en matière d'innovation, selon l’ONULa Suisse reste n°1 mondial en matière d'innovation, selon l’ONU

New YorkONU: Cassis inaugure une oeuvre de l’artiste suisse Saype au siège des Nations UniesONU: Cassis inaugure une oeuvre de l’artiste suisse Saype au siège des Nations Unies

EnvironnementClimat: l’année 2021 va dans la mauvaise direction selon l’ONUClimat: l’année 2021 va dans la mauvaise direction selon l’ONU

AGRICULTUREAides d’urgence de l'ONU aux petits paysansAides d’urgence de l'ONU aux petits paysans

Relations internationalesSuisse – UE: Cassis n’exclut pas une nouvelle version de l’accord-cadreSuisse – UE: Cassis n’exclut pas une nouvelle version de l’accord-cadre

Top