28.02.2019, 14:40

Gros convois en vue entre la Gruyère et Lausanne

chargement
Les caissons en acier ont une portée de 35 mètres.

Transports spéciaux Vendredi, samedi et dimanche, cinq poids lourds mesurant plus de 42 mètres chacun achemineront des éléments d’acier de Enney, dans le canton de Fribourg, jusqu’au chantier ouvert sous la gare de Lausanne.

Avis de gros convois sur la route entre la Gruyère et Lausanne vendredi, samedi et dimanche. Cinq poids lourds totalisant 275 tonnes et mesurant plus de 42 mètres chacun, pour une largeur de 4 mètres, achemineront les nouveaux éléments en acier du Pont du Jurigoz, l’un des premiers chantiers liés à la transformation de la gare de Lausanne.

Sur le réseau social professionnel LinkedIn, l’entreprise Morand explique qu’il s’agit de dix caissons composés soudés en acier corten d’une portée de 35 mètres, pour un poids de 36 tonnes par élément.

Escortés par la police cantonale fribourgeoise, les deux premiers poids lourds quitteront le siège de la société Morand Constructions Métalliques à Enney (FR), vendredi à 14 heures pour rejoindre l’autoroute A12. A Châtel-Saint-Denis, la police cantonale vaudoise prendra le relais jusqu’à l’avenue Juste-Olivier à Lausanne.

Les camions devront alors traverser le chef-lieu vaudois pour atteindre le chantier ouvert sous la gare de Lausanne en juillet 2018, a indiqué jeudi Morand Constructions Métalliques. Le deuxième convoi, formé de deux camions, partira samedi à 14 heures et suivra le même trajet.

Le troisième et dernier convoi quittera pour sa part Enney le dimanche à 14 heures. Le montage des éléments du Pont du Jurigoz sera effectué dans un deuxième temps par l’entreprise Morand Constructions Métalliques, précise le communiqué.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

USAGE UNIQUEInterdire les plastiques n’est pas si simpleInterdire les plastiques n’est pas si simple

SUISSE ORIENTALEUne planification pour cinqUne planification pour cinq

Une planification pour cinq

Cinq cantons tentent une nouvelle voie pour gérer les soins hospitaliers.

  28.02.2020 00:01
Premium

INTERNETLe web à la conquête  des funéraillesLe web à la conquête  des funérailles

CORONAVIRUSPlusieurs cas confirmés en SuissePlusieurs cas confirmés en Suisse

live
EpidémieCoronavirus: premier cas dans le canton de Vaud, tests négatifs à NeuchâtelCoronavirus: premier cas dans le canton de Vaud, tests négatifs à Neuchâtel

Top