06.09.2018, 08:27

Fonte des glaciers: faible impact sur la production hydroélectrique suisse

chargement
Le Valais sera touché moins vite car les glaciers sont plus grands. (Illustration: Glacier du Rhône)

Énergie Une étude menée par l'Université de Lausanne montre que la fin de la fonte des glaciers n'aura que peu d'impact sur les centrales hydroélectriques suisses.

La fonte des glaciers due au réchauffement climatique fournit depuis des décennies un supplément d'eau aux barrages. Cette manne pourrait en grande partie se tarir d'ici à la fin du siècle, sans grande conséquence pour les centrales hydroélectriques, selon une étude.

La crainte de voir la production électrique mise en danger est infondée, révèle ce travail mené par Bettina Schaefli, professeure boursière du Fonds national suisse (FNS) à l’Université de Lausanne .

Un modèle détaillé des flux d’eau alimentant toutes les centrales hydroélectriques de Suisse quantifie pour la première fois l’apport dû au recul des glaciers: depuis 1980, ce dernier se monte en moyenne 1,4 TWh (térawatt-heure) par an, soit 4% de la production hydroélectrique totale du pays.

 

Carte présentant les grandes régions de Suisse alimentant les barrages, distinguant l’apport dû aux glaciers (en bleu clair):

 

 

L’évolution du recul des glaciers au cours du XXIe siècle - basée sur les projections du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) - reste incertaine. L'apport en eau devrait toutefois être fortement ralenti d'ici aux années 2070-2090.

D'ici là, les petits glaciers auront vraisemblablement disparu et les grands se seront retirés plus en altitude, où ils fondront moins. En outre, les mesures décidées contre le réchauffement produiront peut-être leurs effets.

Cette situation devrait réduire la production d’électricité liée à la fonte glaciaire à quelque 0,4 TWh annuel, chiffre l’étude. La baisse prévue, environ 1 TWh, correspond à 2,5% de l’électricité d’origine hydraulique totale prévue par la Stratégie énergétique 2050, a indiqué jeudi le FNS dans un communiqué.

 

Carte montrant les bassins versants: 93% de la surface du pays alimentent des barrages helvétiques; les zones blanches alimentent des centrales situées à l’étranger. La carte indique la production d’électricité annuelle due à la fonte des glaciers et son évolution prévue pour le milieu du XXIe siècle.

 

Exploitants inquiets

"Nos travaux apportent enfin des chiffres concrets sur cette évolution", explique Bettina Schaefli, citée dans le communiqué. "Des exploitants expriment parfois des inquiétudes face à la perspective de voir la production baisser".

"Notre modèle peut les aider à mieux anticiper l’avenir, notamment grâce à des prévisions régionales. Elles montrent par exemple que les centrales en Valais tirent 9% de leur électricité de la fonte des glaciers. Celle-ci devrait diminuer de moitié, mais plus tard que pour les autres régions du pays, en raison de l’altitude élevée des barrages et de la taille des glaciers concernés", ajoute la spécialiste.

Les chercheurs ont établi une carte détaillée de tous les bassins versants, depuis des prairies d'un km2 jusqu’à des régions mille fois plus étendues.

"Le ralentissement de la fonte des glaciers s’ajoutera à d’autres baisses de production prévues, comme celle générée par l’application de la Loi sur la protection des eaux lors du renouvellement de concessions accordées aux exploitants des barrages", poursuit l’hydrologue.

L'étude montre que ces deux réductions sont du même ordre de grandeur. Elles devraient pouvoir être compensées par l’extension de la capacité hydroélectrique envisagée par la Stratégie énergétique 2050.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

climatEnvironnement: des citoyens suisses lancent l'"initiative pour les glaciers" qui veut interdire les combustibles fossiles après 2050Environnement: des citoyens suisses lancent l'"initiative pour les glaciers" qui veut interdire les combustibles fossiles après 2050

SauvetageZermatt: un groupe de 22 personnes secouru sur un glacier après avoir traversé trois oragesZermatt: un groupe de 22 personnes secouru sur un glacier après avoir traversé trois orages

RéchauffementRéchauffement climatique: seuls les grands glaciers pourraient encore être sauvésRéchauffement climatique: seuls les grands glaciers pourraient encore être sauvés

"Les petits glaciers sont perdus"

Selon le glaciologue Matthias Huss, les petits glaciers suisses sont condamnés, même avec les mesures mises en oeuvre...

  17.08.2018 12:13

Top