31.05.2017, 09:43

Finances: plus d'un quart des Suisses vivent sans économies ni investissements

chargement
La moitié des 53-71 ans envisagent plutôt négativement la performance de leur capital. (illustration)

Finances Plus d'un quart des Suisses vivent sans économies, ni investissements, rapporte une étude genevoise. Les personnes âgées de plus de 35 ans placent plus facilement leur argent.

Plus d'un quart des Suisses ne disposent ni d'économies, ni d'investissement. Ceux qui placent leur argent sont moins offensifs que dans le reste du monde et peu nombreux à privilégier les Etats-Unis sous la présidence de Donald Trump, révèle une étude publiée mercredi à Genève.

"L'âge et le sexe jouent un rôle décisif dans la planification financière de la famille suisse", conclut l'évaluation du gestionnaire de fortune américain Legg Mason sur 15'300 personnes dans le monde, dont 900 en Suisse. Au total 28% des Suisses n'ont ni économies, ni investissement, contre seulement 21% dans le monde. Les femmes sont plus nombreuses parmi eux.

Génération Y

Côté âge, les personnes de plus de 35 ans placent plus facilement leur argent. Cette attitude est constatée chez 35% d'entre elles, contre 9 points de pourcentage de moins chez les 18-35 ans. "La génération Y a des attentes de rendement nettement supérieures à celles des investisseurs plus âgés", affirme le chef de Legg Mason en Suisse, Christian Zeitler.

Par ailleurs, ces 18-35 ans conservent davantage d'argent liquide dans leur patrimoine, à plus de 40%, que les personnes plus âgées, à 34%. Et la moitié des 53-71 ans envisagent plutôt négativement la performance de leur capital. Ces personnes sont aussi 80% à investir en Suisse, contre 68% au sein de la génération Y.

Hommes plus optimistes

Autre détail, les Suisses ne sont que 20% à être plus offensifs dans leurs investissements, contre plus de 35% dans le monde. Et les hommes investissent généralement de manière plus optimiste que les femmes.

Ils sont un tiers à considérer les Etats-Unis comme un marché de placement dans les 12 prochains mois sous la présidence de Donald Trump, contre à peine plus de 10% des femmes. Au total, ils sont par ailleurs 63% à estimer pouvoir atteindre leurs objectifs de rendement, contre 46% chez les Suissesses.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Finances fédéralesFinances fédérales: la Confédération annonce un bénéfice de 800 millions de francsFinances fédérales: la Confédération annonce un bénéfice de 800 millions de francs

CriseEconomie: la majorité des entrepreneurs suisses sont pessimistes quant à leur avenirEconomie: la majorité des entrepreneurs suisses sont pessimistes quant à leur avenir

ConjonctureConjoncture: l'économie suisse a de beaux jours devant elle selon les analystesConjoncture: l'économie suisse a de beaux jours devant elle selon les analystes

Top