30.08.2016, 16:48

F/A 18 disparu: l'avion s'est vraisemblablement désintégré contre la montagne

chargement
Des débris de l'appareil ont été repérés sur un glacier, au-dessus du col du Susten.

crash Le F/A 18 disparu ce lundi au-dessus du col du Susten s'est vraisemblablement désintégré contre une paroi rocheuse. Les responsables de l'armée de l'air qui ont survolé le site n'ont aperçu que quelques débris et une grosse "tache noirâtre" sur une paroi rocheuse.

L'Armée de l'air a donné ce mardi, à 16 h 30, une conférence de presse pour donner des précisions sur la disparition du F/A 18, ce lundi, peu après 16 heures. 

Le colonel Pierre de Goumoëns, pilote de F/A 18, a pu survoler le site du crash durant deux heures. "C'est une vision, pour moi, comme pilote, comme camarade, comme ami, très, très difficile à supporter", a-t-il avoué, très ému, avant de décrire la zone du Crash. "C'est un couloir très large, entouré de montagne, sans issue, surplombé par une falaise très escarpée. On y voit une tâche noirâtre de la taille d'un camion environ. Au sol, on a aperçu quelques petits débris et d'autres débris, derrière la crête, sur un immense glacier, où l'on trouve beaucoup de très grosses crevasses."

L'appareil participait à un exercice de police de l'air classique. 

Recherches à 3000 m

Les forces aériennes suisses sont toujours sans nouvelles du pilote. Sa famille a été informée et une cellule psychologique de l'armée se tient à ses côtés.

La justice militaire est en charge de l'enquête. L'appareil, le siège éjectable et le pilote lui-même étaient équipés d'émetteurs. Des signaux émanant de ces émetteurs avaient été reçus lundi soir, mais la durée était trop brève pour permettre une localisation précise. Mardi, plus aucun signal n'a été transmis.

Tôt mardi matin, les recherches ont repris dans la région du Susten. Les trois hélicoptères de l'armée de l'air, celui de la police cantonale zurichoise et les spécialistes de montagne engagés n'ont repéré aucune trace avant midi. La zone des recherches, à plus de 3000 mètres d'altitude, était dans les nuages.

Afin de protéger les secours, une interdiction de vol a été prononcée au-dessus de la région et le service de police aérienne a été chargé de surveiller le périmètre.

Simulation de combat aérien

L'appareil a quitté lundi à 16h01 la piste de l'aérodrome militaire de Meiringen (BE), 15 secondes après un autre F/A-18 avec lequel il devait simuler un combat aérien contre un Tiger F-5. En raison de la couverture nuageuse, les deux pilotes n'avaient pas de contact visuel et volaient aux instruments.

Le premier contact radio s'est déroulé de manière normale. Mais à 16h05, la centrale d'engagement a perdu le contact avec l'appareil. Le pilote ne s'est plus annoncé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CrashF/A 18 disparu: l'épave de l'avion a été retrouvée au col du Susten, mais pas le piloteF/A 18 disparu: l'épave de l'avion a été retrouvée au col du Susten, mais pas le pilote

Armée de l'airF/A 18 porté disparu: les recherches se poursuivent, mais le pire est à craindreF/A 18 porté disparu: les recherches se poursuivent, mais le pire est à craindre

armée de l'airF/A-18 porté disparu: le lieu présumé du crash difficilement accessibleF/A-18 porté disparu: le lieu présumé du crash difficilement accessible

Top