Employé accusé d’escroquerie

chargement

CFF Un collaborateur aurait gagné illégalement 1,8 million.

Par ats
  14.12.2017, 01:41
Premium
Les CFF sont partie plaignante.

Un collaborateur des CFF devra répondre devant le Tribunal pénal fédéral (TPF) de corruption, escroquerie et blanchiment d’argent. Il est accusé d’avoir passé illégalement 604 commandes directement auprès de sociétés et de s’être enrichi de 1,8 million de francs.

D’avril ...

À lire aussi...

statistiquesMarché du travail: un tiers de la population active a 50 ans ou plusMarché du travail: un tiers de la population active a 50 ans ou plus

live
directCoronavirus: nouveau problème technique avec le certificat CovidCoronavirus: nouveau problème technique avec le certificat Covid

sociétéTéléphones: les Suisses utilisent leur smartphone plus longtempsTéléphones: les Suisses utilisent leur smartphone plus longtemps

PARLEMENT FÉDÉRALSession des femmes à Berne: «Etre constructives et proactives». Rencontre avec Sophie Achermann, d’Alliance F.Session des femmes à Berne: «Etre constructives et proactives». Rencontre avec Sophie Achermann, d’Alliance F.

«Etre constructives et proactives»

Des organisations féminines proposent deux jours de débat pour discuter de l’égalité. Interview d’une des instigatrices...

  28.10.2021 07:23
Premium

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Top