25.11.2015, 18:14

La revue "Science" couronne une thèse bernoise

chargement
Florence Metz danse son doctorat.

science Une jeune politologue de Berne a réalisé une prestation de danse sur le sujet de sa thèse, consacrée à la prise de décision politique. Le clip qu'elle a réalisé avec des amis lui vaut de remporter un concours organisé par la prestigieuse revue américaine "Science".

Après avoir bouclé une thèse, beaucoup auraient tendance à se mettre au vert quelques jours pour récupérer. Florence Metz, une jeune politologue de l'Université de Berne, elle, a réuni quelques amis pour réaliser en un temps reccord un clip de danse sur le sujet de son doctorat pourtant très sérieux. Son travail, "Do policy networks matter to explain policy design?" porte sur les réseaux d'acteurs qui sont à l'oeuvre dans une décision politique.

La jeune femme a étudié la protection de l'eau contre les micropolluants du Rhin dans quatre pays: la Suisse, la France, les Pays-Bas et l'Allemagne. Il s'agissait de savoir comment les interactions entre élus, groupes d'intérêts et ONG se concrétisent dans une décision politique. Et si vous pensez que ça ne se danse pas, vous avez tort. Son travail scientifique doit encore être officiellement validé, mais son travail artistique jouit déjà d'un écho mondial. Il vient d'être propulsé sur le site web de la célèbre revue "Science" comme gagnant du concours "Dance your PHD" (Danse ton doctorat), né il y a une dizaine d'années à l'Université Stanford (Californie). 

Le procédé est en vogue: plusieurs concours permettent de communiquer les travaux scientifiques de manière créative et artistique. "J'adore danser et j'ai des amis très doués", explique Florence Metz, ravie de sa réussite: "Beaucoup de gens s'intéressent à mon sujet de thèse grâce à ce clip. Combiner l'art et la science c'est une manière intéressante de communiquer ses travaux". 


Top