26.07.2019, 00:01

Ehud Olmert craint l’interpellation

Premium
chargement
Ehud Olmert, ex-premier ministre israélien, en mai 2019.
Par ats

ISRAËL L’ex-premier ministre renonce à se déplacer en Suisse en raison du risque de se faire arrêter pour crime de guerre.

L’ancien premier ministre israélien Ehud Olmert renonce à un déplacement en Suisse en raison, selon lui, d’une possible interpellation. En cause, son rôle au moment de l’opération militaire israélienne «Plomb durci» entre 2008 et 2009 à Gaza. Selon Ehud...

À lire aussi...

TRANSPORTSLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnitésLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnités

CLIMATL’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864L’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864

JackpotEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francsEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francs

live
EpidémieCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en ValaisCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en Valais

opinion"En faire trop ou trop peu", l'éditorial de Stéphane Devaux"En faire trop ou trop peu", l'éditorial de Stéphane Devaux

"En faire trop ou trop peu"

Il vaut sans doute mieux en faire un peu trop que pas assez pour empêcher un virus de se propager, note Stéphane Devaux...

  28.02.2020 19:45
Premium

Top