Ehud Olmert craint l’interpellation

chargement

ISRAËL L’ex-premier ministre renonce à se déplacer en Suisse en raison du risque de se faire arrêter pour crime de guerre.

Par ats
 26.07.2019, 00:01
Premium
Ehud Olmert, ex-premier ministre israélien, en mai 2019.

L’ancien premier ministre israélien Ehud Olmert renonce à un déplacement en Suisse en raison, selon lui, d’une possible interpellation. En cause, son rôle au moment de l’opération militaire israélienne «Plomb durci» entre 2008 et 2009 à Gaza. Selon Ehud...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse place le Canada sur la liste des pays à risque à cause du variant brésilienCoronavirus: la Suisse place le Canada sur la liste des pays à risque à cause du variant brésilien

ConsoCosta Coffee compte ouvrir une dizaine de cafés dans des villes suissesCosta Coffee compte ouvrir une dizaine de cafés dans des villes suisses

JusticeAttentat de Vienne: l’un des deux jeunes Suisses arrêtés a été remis en libertéAttentat de Vienne: l’un des deux jeunes Suisses arrêtés a été remis en liberté

MédiasAccusations de harcèlement: Darius Rochebin blanchi à l’issue d’enquêtes à la RTSAccusations de harcèlement: Darius Rochebin blanchi à l’issue d’enquêtes à la RTS

EnergieBaisse de la consommation d’électricité en 2020, notamment en raison du semi-confinementBaisse de la consommation d’électricité en 2020, notamment en raison du semi-confinement

Top