25.03.2016, 13:15

Drame du minibus dans l'Allier: les victimes étaient des Portugais vivant dans les cantons de Fribourg et de Vaud

chargement
Le s 12 victimes résidaient dans la région de Fribourg.

Drame dans l'Allier Selon de premières informations sur l'identité des victimes du drame dans l'Allier, les passagers étaient à priori tous de nationalité portugaise et résidaient dans les canton de Vaud et de Fribourg. Selon le Consulat du Portugal, ils étaient âgés entre 7 et 63 ans. Un numéro d'appel vert a été mis en place.

L'ambassade du Portugal à Berne a confirmé vendredi que les victimes de l'accident de la route survenu jeudi soir tard dans le département de l'Allier, dans le centre de la France, sont des Portugais qui résidaient "dans les cantons de Fribourg et Vaud". L'accident a fait 12 morts et plusieurs blessés.

L'ambassade n'a pas pu indiquer les adresses exactes des ressortissants portugais décédés, a-t-il indiqué dans une note à l'ats. "L'âge des victimes se situe entre 7 et 60 ans", a-t-il ajouté. L'ambassade ne dispose pas non plus d'informations concernant d'éventuels doubles nationaux parmi les victimes.

Selon les gouvernements des cantons de Vaud et Fribourg, huit des victimes étaient des résidents fribourgeois et 3 résidents vaudois. La douzième victime n'a pas encore pu être identifiée, ont indiqué les deux cantons vendredi après-midi dans un communiqué.

Les autorités des deux cantons ont exprimé leur "très grande tristesse" et adressé leurs condoléances aux familles endeuillées.

Selon la préfecture du département de l'Allier, les passagers du véhicule en partance pour le week-end pascal au Portugal occupaient un fourgon faisant office de minibus. Le conducteur de ce véhicule, âgé de 19 ans, a survécu.

Souffrant d'une fracture du poignet et très choqué, le jeune homme, également de nationalité portugaise, "est hospitalisé dans l'attente d'être entendu par les services d'enquête", a précisé le procureur de Moulins, Pierre Gagnoud, lors d'une conférence de presse.

L'enquête, confiée à la gendarmerie française, devra vérifier que le fourgon, présenté dans un premier temps comme un minibus, était aux normes. Car ce véhicule de type Mercedes Sprinter ressemble plus à un utilitaire léger qu'à un véhicule de transport de passagers. "C'est certainement un véhicule aménagé", selon une source judiciaire. D'après la gendarmerie, le véhicule avait des sièges à l'arrière.

Une cellule d'urgence a été mise en place sur les lieux. Elle est composée de médecins, de psychologues et d'infirmiers. Un numéro d'appel vert a été mis en place par la préfecture de l'Allier. Il s'agit du 0811 00 06 03 (indicatif 0033 pour la France).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Drame du minibusDrame du minibus dans l'Allier: polémique autour de cette "route de la mort" toujours pas sécuriséeDrame du minibus dans l'Allier: polémique autour de cette "route de la mort" toujours pas sécurisée

FRANCEFrance: un minibus parti de Suisse percute un poids lourd, tuant ses 12 passagersFrance: un minibus parti de Suisse percute un poids lourd, tuant ses 12 passagers

Top