06.05.2018, 09:39

Drame d'Arolla: le guide décédé au coeur de la polémique

chargement
L'accident a coûté la vie à sept randonneurs, dont le guide.

Valais Après le drame qui a fait sept morts au-dessus d'Arolla (VS), le guide du groupe de randonneurs est au coeur de la polémique. La presse dominicale revient largement sur la responsabilité du guide, mais aussi les conditions météo qui ont mené à cette tragédie.

Une semaine après le drame de la montagne au-dessus d'Arolla (VS), qui a fait sept morts, la polémique autour du guide décédé s'amplifie. Un survivant a raconté à la NZZ am Sonntag que leur accompagnateur était complètement perdu après que la météorologie est devenue mauvaise. Il n'avait pas de GPS, son téléphone satellitaire ne fonctionnait pas et aucune réservation n'avait été faite à la cabane de montagne, explique l'Italien Tommaso Piccoli.

Le responsable de la sécurité dans le sport de montagne auprès du Club alpin suisse, Ueli Mosimann, remarque, lui, auprès du SonntagsBlick, que les groupes de randonneurs sont toujours plus grands sur les sentiers de montagne. Les gens, qui réservent une aventure, remettent leur vie entre les mains d'un seul guide, ajoute-t-il.

A lire aussi : Drame d'Arolla: les alpinistes ont bien dévié de leur route

 

Pour Michael Wicky, le patron de l'organisateur de sport en montagne Bergpunkt.ch, un groupe ne devrait pas dépasser un certain nombre de participants pour des raisons de sécurité.

Mais, selon Le Matin Dimanche, le phénomène météorologique, appelé le mur de foehn, est la clé pour comprendre le drame. "Quand vous êtes pris là-dedans (...) c'est comme nager dans des eaux démontées et troubles", déclare le directeur de l'Association suisse des guides de montagne, Pierre Mathey.

 

Quand vous êtes pris là-dedans (...) c'est comme nager dans des eaux démontées et troubles."

 

Le météorologue Robert Bolognesi explique que "les températures chutent sous l'effet du vent et la neige s'infiltre partout. Sans masque, on n'y voit rien". D'après le journal, deux cordées auraient, le même jour, évité la tempête en partant plus tôt, alors que deux autres, vraisemblablement retardées, auraient fait demi-tour.

A lire aussi : Drame d'Arolla: l'animation météo qui permet de comprendre

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Nuit tragiqueDrame d'Arolla (VS): une Italienne n'a pas survécu à sa grave hypothermie, le bilan s'alourdit à 7 mortsDrame d'Arolla (VS): une Italienne n'a pas survécu à sa grave hypothermie, le bilan s'alourdit à 7 morts

Top