Don d'organes sans consentement: le référendum est lancé

chargement

Santé Un comité indépendant part à la recherche de 50'000 signatures pour s'assurer que le consentement explicite en matière de don d'organes ne passe pas à un consentement présumé. Selon lui, les personnes les plus vulnérables seraient désavantagées.

 14.10.2021, 10:15
Les référendaires ont 100 jours pour récolter les signatures nécessaires.

Toute personne qui ne s'oppose pas par écrit au don d'organes de son vivant ne doit pas automatiquement devenir donneur d'organes. Un comité indépendant et au-dessus des partis vient de lancer un référendum pour s'en assurer.

Car avec le retrait de l'initiative "Promouvoir le don d'organes - sauver des vies", le contre-projet du Conseil fédéral entrerait automatiquement en vigueur après le délai référendaire, met en garde le comité dans un communiqué jeudi. Ce dernier s'est formé pour s'assurer qu'un changement de "paradigme aussi fondamental" ne se fasse pas sans le peuple.

A lire aussi: Consentement présumé pour le don d'organes avalisé: «C’est une très bonne nouvelle»

En vertu du principe du consentement présumé - c'est-à-dire que toute personne qui ne s'y oppose pas activement est automatiquement un donneur d'organes -, toutes les personnes en Suisse devraient être pleinement informées des modalités du prélèvement d'organes, écrit le comité dans un communiqué jeudi. S'ils ne sont pas d'accord avec le prélèvement d'organes, ils peuvent inscrire leur nom dans un registre ou consigner leur opposition par écrit dans un testament de vie.

Selon le comité référendaire, il n'est pas réaliste que toutes les personnes soient en mesure de donner un consentement éclairé, comme cela est exigé en médecine. Le comité référendaire craint que les personnes les plus vulnérables ne soient particulièrement désavantagées par cette solution.

La solution de l'objection conduirait inévitablement à prélever des organes sur des personnes qui ne savent même pas à quoi elles disent oui, ou non, estime le comité référendaire. Il a maintenant 100 jours pour recueillir les 50'000 signatures requises.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SANTÉConsentement présumé pour le don d'organes avalisé: «C’est une très bonne nouvelle»Consentement présumé pour le don d'organes avalisé: «C’est une très bonne nouvelle»

SANTÉDon d'organes facilité: le National accepte le passage à un consentement présuméDon d'organes facilité: le National accepte le passage à un consentement présumé

législationPremier pas vers un don d’organes facilitéPremier pas vers un don d’organes facilité

SantéDon d’organes: 519 transplantations en 2020, le coronavirus n’a pas provoqué de baisse brutaleDon d’organes: 519 transplantations en 2020, le coronavirus n’a pas provoqué de baisse brutale

SantéSanté: plus de 1400 personnes attendent encore un nouvel organe en SuisseSanté: plus de 1400 personnes attendent encore un nouvel organe en Suisse

Top