03.08.2015, 09:16

Dix mille ouvriers à Berne

chargement

Plusieurs milliers de travailleurs du secteur de la construction ont manifesté samedi après-midi à Berne pour protester contre le dumping salarial et réclamer une meilleure protection pour leur Santé. Selon les organisateurs, ils étaient 12 000 à rallier la Place fédérale.

Les syndicats Unia et Syna ont ainsi réussi à mobiliser leurs troupes avant les prochaines négociations pour une nouvelle convention collective de travail. L'accord en vigueur arrive à échéance à la fin de l'année. D'après les syndicats, le texte règle les conditions de travail de 100 000 ouvriers à Travers la Suisse.

Hansueli Scheidegger, responsable du secteur construction chez Unia, a reproché à la Société suisse des entrepreneurs (SSE) de repousser les négociations. La mobilisation des ouvriers «donne maintenant un signal clair à la SSE: sa position doit évoluer», a-t-il martelé devant le Palais fédéral.

«Si nécessaire, les ouvriers utiliseront toutes les armes à leur disposition, et notamment la grève», a-t-il ajouté. Dans un vote à main levée symbolique, les participants ont accueilli ces propos avec enthousiasme, agitant des billets de couleur rouge vers le ciel.

Les travailleurs de la construction aimeraient profiter du «boom» de la construction de ces dernières années. En 2010, son chiffre d'affaires a augmenté de 3,1% tandis que l'emploi diminuait de 3,5%, selon les syndicats. Ils demandent une augmentation de 100 francs par mois ainsi que des salaires minimums plus élevés. / ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SécurisationMitholz: l'évacuation des habitants pourrait durer dix ansMitholz: l'évacuation des habitants pourrait durer dix ans

live
EpidémieCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertesCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertes

Revue de presseGreta, maire de Berne, vélo à Zurich et énergie à Soleure, que dit-on outre-Sarine?Greta, maire de Berne, vélo à Zurich et énergie à Soleure, que dit-on outre-Sarine?

PréventionCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilanteCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilante

AppauvrissementVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulationVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulation

Top