24.05.2016, 07:45

Amende de 71,8 millions: Swisscom réfute les accusations de la COMCO

chargement
L'opérateur est accusé d'occuper une position dominante en particulier dans le domaine de la diffusion du sport en direct.

Opérateurs En raison de sa position dominante dans le domaine de la diffusion sportive en direct, Swisscom se voit infliger une amende de 71,8 millions de francs par la Commission de la concurrence. Le groupe réfute ces accusations, alors que Cablecom salue cette décision.

La Commission de la concurrence (COMCO) inflige une amende de 71,8 millions de francs à Swisscom. L'opérateur semi-public est accusé d'occuper une position dominante dans le domaine de diffusion sportive en direct.

Avec ses filiales CT Cinetrade et Teleclub, le groupe Swisscom occupe une position dominante en particulier dans le domaine de la diffusion en direct par Pay-TV de matches du championnat suisse de football et de hockey sur glace, mais aussi de certains championnats étrangers de football, indique mardi la COMCO dans un communiqué.

Cinetrade dispose en effet de droits exclusifs de longue durée et globaux pour la diffusion de contenus sportifs par le biais de la télévision payante en Suisse. Swisscom a abusé de cette position à plus d'un titre, relève l'autorité fédérale.

L'opérateur a ainsi refusé toute offre à certains concurrents pour la diffusion sportive en direct sur leurs plateformes. A d'autres, comme UPC Cablecom, Swisscom n'a octroyé qu'un accès réduit aux contenus sportifs. En outre, à l'inverse du géant bleu, les concurrents ne pouvaient proposer des contenus sportifs à leurs clients que sous forme liée au bouquet de base de Teleclub.

"Par ce comportement, Swisscom s'est indûment procuré un avantage concurrentiel parmi les plateformes TV", conclut la COMCO. La décision peut encore faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal administratif fédéral.

Swisscom réfute, Cablecome salue

Swisscom réfute les accusations de la COMCO, qui lui a infligé une amende 71,8 millions de francs pour comportement illicite dans la commercialisation de contenus sportifs par le biais de la télévision payante. UPC Cablecom salue au contraire la décision.

Dans un communiqué publié mardi, Swisscom et sa filiale Cinetrade assurent respecter la loi en la matière. "Comme dans d'autres pays, les droits de retransmission sont attribués périodiquement dans le cadre d'une procédure ouverte, à laquelle peuvent participer d'autres parties, notamment les câblo-opérateurs".

De son côté, UPC Cablecom salue la décision de la Commission de la concurrence (COMCO), qui confirme son opinion, selon laquelle les pratiques illégales de diffusion de Swisscom en matière de programmes sportifs, répandues depuis des années, spolient une grande partie de la population suisse

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

conflitSwisscom et Sunrise obligés par la France de démonter leurs antennes de téléphonie à Bâle-MulhouseSwisscom et Sunrise obligés par la France de démonter leurs antennes de téléphonie à Bâle-Mulhouse

TélécommunicationsSwisscom: hausse du bénéfice net, recul du chiffre d'affairesSwisscom: hausse du bénéfice net, recul du chiffre d'affaires

Bénéfice net en hausse pour Swisscom

Swisscom a annoncé un bénéfice net de 364 millions de francs au 1er trimestre 2016. Le chiffre d'affaires de...

  03.05.2016 07:47

Top