01.06.2016, 12:19

Les Roms évangélistes installés à Gampelen promettent d'avoir quitté les lieux ce soir

chargement
1/10  

Gens du voyage Six véhicules de la police bernoise se sont déplacés jusqu'à Gampelen pour s'assurer que les Roms et leur centaine de caravanes vont bel et bien quitter les lieux d'ici à ce mercredi soir, 18 heures. La tente qui leur servait pour les cérémonies religieuse est repliée et les femmes préparent les affaires.

Des trois communautés de gens du voyage qui se trouve dans le périmètre de la station-essence du Platanenhof, à Gampelen, un groupe de Roms n'était plus là en début de mercredi après-midi. Celui des familles de Roms qui se sont installées là après avoir été évacuées de Nidau semblait tarder à se mettre en route. Ce qui explique peut-être la présence des policiers à l'intérieur du champ cet après-midi.

Le troisième groupe - des personnes qui se disent de culture yéniche et catholiques - installé de l'autre côté de la route, sur une parcelle appartenant à la commune de Gampelen, a obtenu l'autorisation de rester jusqu'à dimanche.

D'une manière générale, l'arrivée massive des gens du voyage a été mal vécue par la population et les commerçants, considère le directeur de la prison de Witzwil, établissement qui exploite la parcelle où ont été toléré les Roms expulsés de Nidau la semaine dernière. "Nous leur avons donné jusqu'à 18h pour partir", indique le directeur.

Tout le périmètre concerné a fait l'objet d'un contrôle 24h/24 par des agents de sécurité durant la huitaine qu'a duré cette occupation. La facture se monte à quelque 25'000 francs.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Canton de BerneQuelque 200 caravanes de gens du voyage à Gampelen. La police a dû intervenir ce matinQuelque 200 caravanes de gens du voyage à Gampelen. La police a dû intervenir ce matin

Top