28.04.2016, 12:09

Dessin de presse: Chappatte reçoit le prix américain Thomas Nast pour la deuxième fois

chargement
Patrick Chappatte avait déjà reçu ce prix en 2012.

Primé Patrick Chappatte, le dessinateur de presse du "Temps" et de la "NZZ am Sonntag", reçoit pour la deuxième fois le très prestigieux prix américain Thomas Nast, l'équivalent du Pulitzer pour les as du crayon.

Le prix américain Thomas Nast Award est remis jeudi au caricaturiste romand Patrick Chappatte pour ses dessins publiés en 2015 dans l"International New York Times", journal et site. En 2012, il avait été le premier non-Américain à obtenir cette distinction.

Patrick Chappatte recevra sa récompense jeudi soir à New York, selon un communiqué de l'Overseas Press Club of America. Fondé en 1939, l'OPC décerne chaque année 22 prix dans des catégories allant du reportage international au commentaire online. Ces distinctions sont considérées comme les plus prestigieux prix de journalisme après le Pulitzer Prize.

Né en 1967, le caricaturiste primé travaille pour les quotidiens genevois "Le Temps" et zurichois "NZZ am Sonntag". De maman Libanaise et de papa Jurassien, il vit actuellement à New York et Los Angeles, ainsi qu'à Genève.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Dessins de presseUn prix américain pour le caricaturiste suisse Patrick ChappatteUn prix américain pour le caricaturiste suisse Patrick Chappatte

HommageAttentats de Bruxelles: les dessinateurs rendent hommage aux victimesAttentats de Bruxelles: les dessinateurs rendent hommage aux victimes

BDCrise des migrants: pour "Le Monde", le dessinateur Zep imagine son Titeuf en réfugié syrienCrise des migrants: pour "Le Monde", le dessinateur Zep imagine son Titeuf en réfugié syrien

Top