07.08.2015, 11:43

Désaccord entre les Etats et le National sur la localisation des centres de transplantation cardiaque

chargement
René Prêtre réalisant une transplantation cardiaque sur un jeune enfant.

médecine La Confédération ne devrait pas avoir son mot à dire sur les centres hospitaliers qui réaliseront les transplantations cardiaques a décidé une commission du Conseil des Etats. En contradiction avec le National.

Il revient aux cantons de déterminer quels centres de médecine de pointe pratiqueront les transplantations cardiaques. La commission de la Santé publique du Conseil des Etats refuse que la Confédération leur force la main. A l'unanimité, elle a rejeté une initiative parlementaire de Rudolf Joder (UDC/BE).

Le texte retourne à la commission du National qui l'avait adopté par 14 voix contre 9. Si elle maintient le cap, les plénums trancheront et un seul refus enterrera le projet.

La commission du Conseil des Etats se dit convaincue que la question des centres de transplantation cardiaque doit être réglée par les cantons. Les travaux sont d'ailleurs déjà en cours.

L’organe chargé d'accompagner les travaux recommande de maintenir pour l’instant les transplantations auprès des hôpitaux universitaires de Berne, Lausanne et Zurich. Les cantons devraient quant à eux attribuer définitivement les centres d'ici la fin de l'année, ont indiqué mardi les services du Parlement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top