02.08.2015, 19:52

Des vélos en libre-service dans les gares

chargement
Par CHRISTELLE MAGAROTTO

D'ici à l'été, verra le jour en Suisse, le premier réseau de vélos en libre service à l'échelle nationale. Le projet est né de la volonté commune des CFF, de CarPostal et de Rent a Bike d'entrer sur ce marché en pleine expansion.

«Les pourparlers sont encore en cours avec différentes villes», explique Nathalie Salamin, porte-parole de la Poste. «Nous pouvons cependant déjà annoncer que notre réseau s'implantera dans une vingtaine d'agglomérations. Ce sont bien sûr les cités comme Neuchâtel et Fribourg qui sont convoitées, car elles offrent un bassin de population intéressant.»

Le service s'adressera aussi bien à des usagers réguliers qu'aux touristes. La location ponctuelle sera donc possible, mais un système d'abonnement sera également mis en place. Celui-ci permettra, grâce à une carte magnétique, d'emprunter une bicyclette indifféremment dans n'importe quelle ville du réseau, et ce à toute heure, tous les jours de l'année. Au côté de vélos traditionnels, seront également proposées des bicyclettes électriques. Ces dernières se rechargeront automatiquement en station sur leur support.

Si cette initiative s'impose aujourd'hui sur tout le territoire, les CFF, Carpostal et Rent a Bike ne sont pas les premiers à en avoir eu l'idée. Velopass, une PME menée par une équipe de jeunes entrepreneurs, travaille activement depuis trois ans maintenant à l'extension d'un réseau national. Implanté dans sept villes, agglomérations et régions (Fribourg, Lausanne-Morges et la Riviera notamment), le concept est identique.

Contacté par téléphone, son directeur, Lucas Girardet, ne cache pas sa surprise: «Depuis trois ans, nous avons multiplié les prises de contact avec les CFF afin d'envisager une collaboration. Nous ne nous attendions pas du tout à leur venue sur le marché.» David contre Goliath? Le jeune homme dissimule à peine son inquiétude, mais espère que les réseaux de leurs concurrents et les siens seront harmonisés afin de permettre un accès indifférent aux deux services. «L'idéal que nous véhiculons depuis les débuts de notre projet est véritablement de créer un réseau national. Nous n'avons rien contre la concurrence, mais il serait dommage que notre visée première soit compromise, surtout pour les usagers.» Interrogée sur la question, Nathalie Salamin ignore l'existence de l'entreprise, comme son implantation sur le territoire. Velopass ne baisse cependant pas les bras face au géant. Plusieurs villes, dont Brigue, accueilleront d'ailleurs prochainement leur service.

Des vélos en libre-service dans les gares


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EpidémieCoronavirus: des cantons durcissent les mesures fédéralesCoronavirus: des cantons durcissent les mesures fédérales

TRANSPORTSLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnitésLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnités

CLIMATL’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864L’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864

JackpotEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francsEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francs

live
EpidémieCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en ValaisCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en Valais

Top