23.10.2019, 00:01

Des seniors qui cessent de manger pour mourir

Premium
chargement
Chaque année, en Suisse, environ 450 pensionnaires d’EMS décèdent des suites d’un renoncement volontaire à toute alimentation solide ou liquide.
Par par Ariane gigon, Zurich

ÉTUDE Tous les ans, des centaines de personnes refusent de s’alimenter en EMS, jusqu’à la mort. Suicide ou non?

Chaque année, en Suisse, environ 450 pensionnaires d’EMS décèdent des suites d’un renoncement volontaire à toute alimentation solide ou liquide. Une étude de la Haute Ecole zurichoise des sciences appliquées (Zhaw) jette, pour la première fois, un peu de lumière sur un phénomène encore tabou, indique un professionnel fribourgeois.

Selon les deux chercheurs de la Zhaw, André Fringer et Sabrina...

Top