30.07.2019, 00:01

Clos du Doubs: à la traque aux campagnols

Premium
chargement
Dès que les herbages permanents représentent plus de 60 à 70% de la surface agricole, les campagnols terrestres pullulent régulièrement tous les six ans entre 700 et 1400 mètres d’altitude, comme ici en 2012.
Par MIREILLE CHÈVRE

SIX PIEDS SOUS TERRE (2/5) Les différentes espèces de campagnols causent d’importants dégâts à l’agriculture. On est parti en chasse à travers champs avec une taupière du Clos du Doubs.

«j’enfile des gants à cause des maladies comme l’echinoccocose».

L’agricultrice du Clos du Doubs qui pose périodiquement des pièges à campagnols traque les rongeurs depuis 2012, funeste année de prolifération des rongeurs sur les hauteurs jurassiennes. Plus par nécessité que par passion, car les dégâts peuvent être conséquents sur une parcelle, les bestioles dévorant herbages et racines, au détriment du bétail. Suivons-là à travers champs.

Préférant rester tapie dans l’ombre de l’anonymat, l’agricultrice du haut...

À lire aussi...

SIX PIEDS SOUS TERRE (1/5)Plongée dans le chantier poussiéreux d'un tunnel d'évitementPlongée dans le chantier poussiéreux d'un tunnel d'évitement

SIX PIEDS SOUS TERRE (3/5)En immersion avec les gendarmes plongeurs du lac de NeuchâtelEn immersion avec les gendarmes plongeurs du lac de Neuchâtel

SIX PIEDS SOUS TERRE (4/5)Dans les entrailles du Mont-Terri, un laboratoire expérimental des déchets nucléairesDans les entrailles du Mont-Terri, un laboratoire expérimental des déchets nucléaires

Dans les entrailles du Mont-Terri

Des expériences sur le stockage de déchets nucléaires ont lieu dans un laboratoire souterrain, à Saint-Ursanne.

  02.08.2019 08:00
Premium

Six pieds sous terre (5/5)Au coeur de la cave de la famille Sterchi à La Chaux-de-FondsAu coeur de la cave de la famille Sterchi à La Chaux-de-Fonds

Top