22.07.2019, 10:35

Climat: les jeunes Suisses préfèrent toujours voyager en avion

chargement
Les moins de 24 ans privilégient toujours l'avion pour leurs vacances. (illustration)

Climat Malgré la récente prise de conscience écologique dans notre pays illustrée par des grèves, les jeunes Suisses privilégient toujours l’avion comme mode de transport pour leurs vacances.

Ces derniers mois, la jeunesse helvétique s’est mobilisée à plusieurs reprises à travers le pays, à l’occasion de la grève mondiale pour le climat. De nombreuses personnes de toutes les tranches d’âge ont rejoint ce mouvement, préoccupées elles aussi par l’avenir de la planète.

Les vacances d’été battant leur plein, les Suisses ont-ils pris des résolutions pour leurs voyages suite à cette prise de conscience écologique? Si l’on en croit les chiffres de l’aéroport de Zurich, ce n’est pas le cas: rien qu’en juin, l’activité a progressé de 4,3% sur un an.

Des trajets moins chers

Mais surtout, une enquête de la Sonntagszeitung confirme que l’avion a toujours du succès dans notre pays, surtout auprès des jeunes: les  moins de 24 ans privilégient toujours la voie des airs pour leurs vacances.

Selon nos confrères alémaniques, deux tiers des jeunes âgés de 13 ans à 17 ans déclarent voyager en avion ou en voiture cette année. Cependant, les adolescents dépendent essentiellement de leurs parents pour les vacances et décident rarement du mode de transport pour voyager.

 

 

Mais la tendance est la même chez les 18 à 24 ans. Au sein de ce groupe, 32% des personnes interrogées voyagent en avion, un pourcentage plus élevé que dans toutes les autres tranches d’âge. En cause notamment: le prix, un vol pour une destination européenne avec une compagnie low cost étant moins cher qu’un trajet en train à travers la Suisse.

Plus les personnes interrogées sont âgées, moins elles voyagent en avion. Parmi les 55-64 ans, seuls 17% souhaitent utiliser ce mode de transport. 

À noter tout de même que la jeune génération est nettement plus représentée dans les voyages en train.

Les personnes qui ont le moins d’impact écologique restent logiquement celles qui passent leurs vacances chez elles. Mais selon la Sonntagszeitung, les Suisses qui ne voyagent pas pendant leurs congés le font généralement pour d’autres motifs que la protection de l’environnement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnvironnementMoins de vols en avion et plus de voitures électriques: les mesures de la Confédération pour le climatMoins de vols en avion et plus de voitures électriques: les mesures de la Confédération pour le climat

EnvironnementClimat: 40% des Suisses se disent prêts à moins prendre l’avion, voire à y renoncer totalementClimat: 40% des Suisses se disent prêts à moins prendre l’avion, voire à y renoncer totalement

CarburantsClimat: le Conseil national ne veut pas taxer les billets d'avion, mais le prix de l'essence devrait augmenterClimat: le Conseil national ne veut pas taxer les billets d'avion, mais le prix de l'essence devrait augmenter

Top